Primaires américaines : le républicain Donald Trump et le démocrate Bernie Sanders remportent le New Hampshire

Hillary Clinton essuie sa première défaite dans la course à l'investiture démocrate.

Donald Trump (à gauche) et Bernie Sanders (à droite) celèbrent leurs victoires lors des primaires dans le New Hampshire (Etats-Unis), le 9 février 2016.
Donald Trump (à gauche) et Bernie Sanders (à droite) celèbrent leurs victoires lors des primaires dans le New Hampshire (Etats-Unis), le 9 février 2016. (AFP)

Mis à jour le , publié le

Cette fois, les sondages avaient vu juste. Le républicain Donald Trump et le démocrate Bernie Sanders ont largement remporté les primaires de leurs partis dans le New Hampshire (Etats-Unis), mardi 9 février. Hillary Clinton, qui s'était imposée de justesse lors des primaires dans l'Iowa, n'obtient que 39% des voix, selon des résultats partiels portant sur 75% des votes, contre 59% à son rival, le sénateur du Vermont.

Donnée perdante dans les sondages, l'ancienne secrétaire d'Etat espérait toutefois un écart moindre avec son concurrent. Celle qui reste favorite côté démocrate a promis de se battre "pour chaque vote, dans chaque Etat". "Les gens veulent un vrai changement, a estimé Bernie Sanders, qualifié de "socialiste" pour son opposition à Wall Street. Les gens du New Hampshire ont envoyé un profond message à l'establishment politique."

Donald Trump surclasse ses rivaux

Chez les républicains, Donald Trump, arrivé deuxième derrière Ted Cruz dans l'Iowa, se classe en tête de cette primaire avec 34% des voix. "Nous allons rendre à l'Amérique sa grandeur, s'est félicité le milliardaire américain, connu pour ses sorties outrancières. Je serai le président le plus grand en matière d'emplois que Dieu ait jamais créé."

Derrière Trump, le modéré John Kasich a créé la surprise en obtenant 16% des voix. L'ancien gouverneur de l'Ohio se hisse ainsi en deuxième position du scrutin et devance Ted Cruz, vainqueur des primaires dans l'Iowa, Jeb Bush et Marco Rubio. Ce dernier a expliqué sa défaite par sa très mauvaise prestation lors du dernier débat télévisé entre les candidats à l'investiture républicaine.

Arrivé en sixième position, Chris Christie, le gouverneur républicain du New Jersey, a renoncé à poursuivre sa campagne. Les prochaines primaires se dérouleront fin février, dans les Etats du Nevada et de la Caroline du Sud.