Washington suspend temporairement l'octroi de visas en Russie

Les Etats-Unis répondent ainsi à la décision de la Russie de réduire le personnel diplomatique américain sur son sol.

Des policiers russes surveillent l\'entrée de l\'ambassade américaine à Moscou (Russie), le 30 décembre 2016. 
Des policiers russes surveillent l'entrée de l'ambassade américaine à Moscou (Russie), le 30 décembre 2016.  (ALEXANDER NEMENOV / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'octroi de visas pour les Etats-Unis sera temporairement suspendu en Russie à partir de mercredi, a annoncé, lundi 21 août, l'ambassade américaine à Moscou, justifiant cette décision par la réduction du personnel diplomatique américain ordonnée par Moscou.

"En raison de la limite imposée par le gouvernement russe sur le nombre de personnel diplomatique autorisé à se trouver en Russie, toutes les opérations liées aux visas hors immigration seront suspendues le 23 août", a indiqué l'ambassade américaine dans un communiqué. 

En 2016, les Etats-Unis ont émis plus de 190 000 visas pour des Russes, dans leurs consulats à Saint-Pétersbourg, Ekatérinbourg, Vladivostok et Moscou. Temporairement suspendue, la délivrance de visas "reprendra le 1er septembre à Moscou", précise Washington, mais elle restera "suspendue indéfiniment" dans les consulats américains situés dans d'autres villes russes. 

"Mécontentement chez les citoyens russes"

Cette annonce américaine n'a pas manqué de faire réagir le chef de la diplomatie russe, qui a dénoncé "une nouvelle tentative de provoquer du mécontentement chez les citoyens russes à l'encontre des autorités russes". "Si quelqu'un espère qu'un mauvais exemple sera reproduit, il se trompe", a cependant ajouté Sergueï Lavrov, excluant d'adopter des mesures similaires à l'égard de Washington. "Nous ne passerons pas notre colère sur les citoyens américains", a-t-il lancé lors d'une conférence de presse avec son homologue égyptien Sameh Choukri.

Ces derniers mois, de nombreuses tensions ont émaillé les relations entre Washington et Moscou, la capitale russe étant accusée d'ingérence dans l'élection présidentielle américaine de 2016. Pour l'heure, l'ambassade américaine n'envisage pas de lever ses mesures tant que celles prises par Moscou à son encontre ne prendront pas fin.

En juillet, les autorités russes avaient ordonné à Washington de réduire de 755 personnes son personnel diplomatique en Russie, afin de le ramener à 455 personnes – soit autant que le nombre de représentations russes aux Etats-Unis. Elles ont également retiré aux diplomates américains la jouissance d'une résidence et d'un entrepôt en périphérie de la capitale russe.