VIDEO. Un supporter de Donald Trump frappe un manifestant noir lors d'un meeting

L'agresseur, âgé de 78 ans, a été arrêté et inculpé pour "agression, voies de fait et trouble à l'ordre public".

US UNCUT / YOUTUBE

Mis à jour le , publié le

Rakeem Jones, 26 ans, était venu avec trois autres militants au meeting de Donald Trump à Fayetteville en Caroline du Nord, mercredi 9 mars, pour une "expérimentation sociale" et pour s'opposer au candidat républicain. Une de ses amies a, notamment, hué Donald Trump lorsqu'il a pris la parole. Cela a valu au groupe d'être reconduit vers la sortie par les agents de sécurité. Alors que Rakeem Jones était escorté par les agents de sécurité, il a fait un doigt d'honneur au public. 

John McGraw, supporter du candidat républicain à la présidentielle américaine, lui a alors assené un coup de poing au visage. "Après avoir reçu [le coup], et avant d'avoir pu me rendre compte de ce qu'il s'était passé, je me suis retrouvé au sol et, de là, ils m'ont escorté dehors. Ce matin, je me suis levé et j'ai vu les actualités et j'ai vu quand j'ai été frappé", a raconté le manifestant au Washington Post (en anglais).

"Il le méritait"

Son agresseur a été arrêté jeudi 10 mars et a été inculpé pour "agression, voies de fait et trouble à l'ordre public", d'après la chaîne de télévision locale WRAL (en anglais), qui cite le bureau du shérif du comté de Cumberland. L'émission "Inside Edition" (en anglais) a par la suite demandé au septuagénaire pourquoi il avait agi ainsi. "Il le méritait. La prochaine fois qu'on le verra, on devra peut-être le tuer. On ne sait pas qui il est. Il pourrait être membre d'une organisation terroriste", a expliqué John McGraw.

Donald Trump salue ses supporters après un discours à Walterboro, en Caroline du Sud, le 17 février 2016.
Donald Trump salue ses supporters après un discours à Walterboro, en Caroline du Sud, le 17 février 2016. (JONATHAN ERNST / REUTERS)