VIDEO. "Les Simpson" résument les 100 premiers jours de la présidence de Donald Trump

Cette vidéo enchaîne les clins d'œil aux polémiques survenues depuis l'investiture du candidat républicain. 

Les Simpsons résument la présidence Trump
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Samedi 28 avril, Donald Trump franchit le cap des 100 jours en tant que président des Etats-Unis. A cette occasion, les créateurs de la série Les Simpsonhabitués à caricaturer Donald Trump, ont imaginé la vie à la Maison BlancheCe petit résumé (en anglais) de la présidence Trump enchaîne les références aux polémiques et autres rebondissements survenus dans ce laps de temps.

Il commence par mettre en scène l'une des premières polémiques de son mandat : l'utilisation de l'expression "faits alternatifs" par la conseillère en communication du président, Kellyanne Conway. En découvrant le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, pendu dans la salle de presse, la conseillère s'enfuit en courant, refusant de le remplacer.

La "caméra" se promène dans le bâtiment et nous montre, à l'étage, deux conseillers de Donald Trump, Jared Kusher et Steve Bannon, en train de s'étrangler mutuellement. Une façon d'illustrer la rivalité entre les deux hommes – le mari d'Ivanka Trump, présenté comme libéral, et le très conservateur ancien patron de Breitbart News , largement documentée par la presse américaine. 

"N'importe qui d'autre, président en 2020"

Dans la pièce d'à côté, la chambre de Donald Trump, le président est présenté dans son lit, téléphone portable à la main et un petit chien sur la tête en guise de perruque. Un assistant lui apporte un texte de loi à lire "qui réduit les impôts uniquement pour les Républicains", et le président répond, dépité : "Est-ce que Fox News [chaîne conservatrice] peut le lire et je regarderai ce qu'ils disent ?"

S'en suit une séquence dans laquelle la fille aînée du président, Ivanka, devient juge à la Cour suprême, profitant de cette nomination pour faire la promotion de sa marque de vêtements, dont le prix est indiqué en rouble, la monnaie utilisée en Russie. Un clin d'œil à une interview accordée à CBS, en janvier, et dans laquelle la fille du président portait ostensiblement un bracelet issu de sa propre collection de bijoux. 

De quoi sérieusement entamer le moral des Américains, à commencer par la famille Simpson. "J'étais censé en avoir assez pour les quatre années !" s'étonne Marge, en vidant une boîte d'anti-dépresseurs. Et pendant que le grand-père Simpson est arrêté par la police, pour être "renvoyé là d'où il vient", une voix off relève qu'il reste encore environ 3 ans et 8 mois à tenir : un message "financé par 'n'importe qui d'autre' pour lui succéder comme président en 2020".

Les créateurs des  \"Simpsons\" ont publié une vidéo mercredi 26 avril, en prévision des 100 jours de la présidence Trump, samedi 29 avril 2017. 
Les créateurs des  "Simpsons" ont publié une vidéo mercredi 26 avril, en prévision des 100 jours de la présidence Trump, samedi 29 avril 2017.  (FOX)