VIDEO. Etats-Unis : Donald Trump fête ses 100 jours à la Maison Blanche avec un meeting devant ses partisans

Le président a décliné l'invitation au dîner annuel de l'Association des correspondants de la Maison Blanche, organisé samedi soir à Washington, qu'aucun président n'avait manqué depuis 36 ans.

Voir la vidéo
avatar
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Donald Trump a choisi de marquer le 100e jour de sa présidence, samedi 29 avril, en faisant un bond dans le passé. Devant des partisans tout acquis à sa cause et réunis à Harrisburg, en Pennsylvanie, il s'est offert un meeting "à l'ancienne", rappelant le temps de sa campagne pour accéder à la Maison Blanche. Seule différence : en plus des promesses et des attaques contre la presse et les démocrates, le président américain a cette fois mis en valeur son bilan depuis son arrivée à la tête des Etats-Unis, le 20 janvier.

"En seulement 100 jours, nous avons avancé de manière décisive en terme de protection de nos frontières. Nous avons imposé un contrôle strict de l'immigration, comme vous n'en avez jamais vu auparavant, n'est-ce pas ?", s'est-il félicité, ommettant que son décret avait été suspendu à deux reprises par la justice. 

Balayant ses premiers échecs au Congrès, où il n'est pas parvenu à faire abroger la réforme de l'assurance santé de son prédécesseur, l'"Obamacare", ni à entériner son plan pour la construction d'un mur à la frontière mexicaine, Donald Trump a attribué ces revers aux démocrates et assuré qu'in fine, il tiendrait toutes ses promesses.

Il en profite pour fustiger les médias

Donald Trump n'a pas manqué de le rappeler : au dîner annuel de l'Association des correspondants de la Maison blanche, organisé samedi soir à Washington, Donald Trump a préféré la compagnie de partisans, devant lesquels il a réitéré sa critique de médias jugés "incompétents, malhonnêtes". C'est la première fois en 36 ans qu'un président américain refuse l'invitation au traditionnel dîner de la presse, décision justifiée par Donald Trump par le traitement "injuste" qu'il subirait.

Se disant ravi de s'échapper du "marais de Washington", il a affirmé être "on ne peut plus heureux de se trouver à plus de cent miles" du dîner de la presse à Washington. "Un grand groupe d'acteurs de Hollywood et de médias de Washington sont en train de se consoler les uns les autres dans une salle de bal d'un hôtel de notre capitale en ce moment", a-t-il ironisé.

Donald Trump en meeting à Harrisburg, en Pennsylvanie (Etats-Unis), samedi 28 avril 2017. 
Donald Trump en meeting à Harrisburg, en Pennsylvanie (Etats-Unis), samedi 28 avril 2017.  (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)