Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Selon les psychiatres américains, Donald Trump est un "narcissique malfaisant"

Aux Etats-Unis, la santé mentale du président inquiète aussi les psychologues et les psychiatres. Après une pétition signée par 60 000 thérapeutes préconisant de le destituer d'urgence, un spécialiste affine le diagnostic pour "Envoyé spécial". Extrait.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La santé mentale du président américain inquiète aussi les psychologues et les psychiatres. L'un d'eux a mis en ligne, en janvier 2017, une pétition pour destituer le président américain. Elle a été signée par 60 000 de ses confrères, pas moins. Peter Fraenkel, un spécialiste rencontré par "Envoyé spécial", affine le diagnostic dans cet extrait.

Pour lui, ces "troubles mentaux l'empêchent de mener à bien sa mission […]. Cela n'a rien à voir avec la politique. Il y a de plus en plus d'inquiétude dans le camp républicain. On pense que Donald Trump n'est pas apte psychologiquement à diriger ce pays".

Une pathologie pas encore référencée

Bien plus que de l'excentricité poussée à l'extrême, il s'agit, selon le psychologue, d'un ensemble de comportements qui correspond à un diagnostic précis. L'outil qui sert à diagnostiquer Donald Trump est le guide de référence pour la psychiatrie aux Etats-Unis, le DSM-5. Le président américain serait la parfaite illustration de la pathologie décrite en page 367 : celle de la personnalité narcissique. Ne dit-il pas "souvent qu'il a un super cerveau, qu'il est très intelligent et n'a pas besoin d'écouter les autres" ?

Narcissiques, tous les chefs d'Etat ne le sont-ils pas ? Sauf que le symptôme de Trump n'est même pas encore répertorié. Il porte le doux nom de "narcissisme malfaisant" : une personnalité narcissique au comportement antisocial, agressif et sadique. Pour le thérapeute, "sa façon inhumaine de traiter les gens est le signe d'une maladie mentale". Fini de rire : comment laisser l'accès au code nucléaire à un malade mental ? "Ce n'est pas drôle du tout, c'est mortellement sérieux. Chaque jour qui passe est un jour de risque élevé pour le pays, et la sécurité du monde." 

Extrait de "Trump, fini de rire ?", un extrait du magazine "Envoyé spécial" du 5 octobre 2017.

Trump
Trump (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)