Trump vend pour 110 milliards d'armes à l'Arabie saoudite, une "fake news" selon un expert

Le Brookings Institute, un important "think-thank" américain, est revenu sur le gigantesque contrat signé entre Donald Trump et l'Arabie saoudite en mai dernier.

Voir la vidéo
Franceinfo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Hier [le 20 mai dernier], nous avons signé des accords historiques avec l'Arabie saoudite. Ces accords permettront d'investir près de 400 milliards de dollars et de créer des centaines de milliers d'emplois aux États-Unis et en Arabie saoudite. Ces accords incluent un contrat de vente d'armes de 110 milliards de dollars" avait déclaré Donald Trump à l'issue de son voyage au Proche-Orient, à la fin du mois de mai.

"Fake news"

Ce "deal" était l'un des points culminants de la visite de Trump à Riyad, pourtant, le très sérieux Brookings Intitute estime que c'est du bluff. "Il n'y a pas de contrat, c'est du 'fake news'", explique Bruce Riedel, expert en politique internationale à l'institut. Le "think-thank" américain ajoute même que certains de ces "deals" traînent depuis 2015.

Le président Donald Trump à Riyad, en Arabie saoudite, le 20 mai 2017.
Le président Donald Trump à Riyad, en Arabie saoudite, le 20 mai 2017. (MANDEL NGAN / AFP)