Syrie : al-Assad compte beaucoup sur Trump et Fillon

Bachar al-Assad ne lâchera pas le pouvoir en Syrie. Il peut compter sur le soutien indéfectible de la Russie. Et l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche pourrait jouer en sa faveur.

Voir la vidéo
FRANCE 3
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est sa dernière apparition publique. À Damas, Bachar al-Assad a reçu trois députés français. Dans un entretien aux médias français, il aborde notamment la présidentielle française et dit tout le bien qu'il pense du point de vue du candidat de la droite François Fillon sur la Syrie : "Son discours sur les terroristes, sa priorité de combattre les terroristes et de ne pas s'immiscer dans les affaires des autres pays sont les bienvenus".

Reprise des discussions fin janvier

Les rapports de force internationaux sont en train de changer. Il voit d'un bon oeil l'arrivée à la tête des États-Unis de Donald Trump. Il espère un rapprochement avec la Russie de Vladimir Poutine, son principal soutien, alors que les pourparlers de paix sur la Syrie reprendront fin janvier sous l'égide de Moscou. C'est la première fois qu'il s'exprime depuis la reprise d'Alep il y a quelques semaines. Bachar al-Assad a l'assurance du vainqueur et n'entend pas céder le pouvoir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président syrien Bachar Al-Assad interrogé par l\'envoyée spéciale de franceinfo à Damas, le 9 janvier 2017.
Le président syrien Bachar Al-Assad interrogé par l'envoyée spéciale de franceinfo à Damas, le 9 janvier 2017. (GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)