REPLAY. Donald Trump annonce que les Etats-Unis se retirent de l'accord de Paris sur le climat : revivez son allocution

"J'ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris", a lancé Donald Trump depuis la Maison Blanche, sous des applaudissements nourris.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"L'heure est venue de quitter l'accord de Paris." Après des semaines d'atermoiements, le président américain Donald Trump a provoqué une onde de choc à travers le monde, jeudi 1er juin, en annonçant que les Etats-Unis se retiraient de l'accord pour le climat conclu lors de la COP21 en France en décembre 2015. Une décision qui fragilise ce texte historique signé par 194 autres pays. "J'ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris", a lancé Donald Trump, sous des applaudissements nourris, tout en mettant en avant la défense des emplois américains.

>> Accord de Paris sur le climat : quelles seront les conséquences du retrait des Etats-Unis ?

Affichant sa volonté de négocier un "nouvel accord" ou de renégocier l'accord de Paris, Donald Trump est resté extrêmement évasif sur les engagements que les Etats-Unis seraient prêts à prendre dans ce cadre. Assurant que le retrait de son pays n'aurait "pas beaucoup d'impact" sur le climat, le président américain a martelé qu'il ne "voulait rien qui puisse se mettre en travers" de son action pour redresser l'économie de la première puissance mondiale.

L'accord de Paris, conclu fin 2015 et dont son prédécesseur démocrate Barack Obama fut l'un des principaux architectes, vise à à contenir la hausse de la température moyenne mondiale "bien en deçà" de 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle. Les Etats-Unis sont le deuxième émetteur mondial de gaz à effet de serre, derrière la Chine.

Le président américain s\'exprime à la Maison Blanche, le 1er juin 2017.
Le président américain s'exprime à la Maison Blanche, le 1er juin 2017. (JOSHUA ROBERTS / REUTERS)