La méga-bombe américaine a tué au moins 90 jihadistes en Afghanistan, selon les autorités locales

Le gouverneur de la région visée assure que "trois tunnels dans lesquels les combattants avaient pris position" ont également été détruits.

Extrait d\'une vidéo diffusée par le ministère de la Défense américain, le 14 avril 2017, après le largage de la \"mère de toute les bombes\" contre des positions de l\'Etat islamique, en Afghanistan.
Extrait d'une vidéo diffusée par le ministère de la Défense américain, le 14 avril 2017, après le largage de la "mère de toute les bombes" contre des positions de l'Etat islamique, en Afghanistan. (REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La "mère de toutes les bombes" a causé de gros dommages chez les jihadistes. Au moins 90 combattants du groupe Etat islamique (EI) ont été tués par la méga-bombe américaine, larguée jeudi, contre des positions de l'EI dans l'Est de l'Afghanistan, selon des responsables afghans, cités samedi 15 avril par l'AFP. Les précédents bilans avancés faisaient état d'une trentaine de victimes dans les rangs jihadistes. De son côté, l'Etat islamique a démenti ces informations, vendredi 14 avril dans un communiqué, affirmant que le bombardement américain ne lui avait fait subir aucune perte.

"Les civils avaient été informés et ont pu fuir"

Selon Esmail Shinwar, gouverneur du district de Achin, fief de l'EI dans la province du Nangarhar, "au moins 92 combattants de Daesh [acronyme arabe de l'EI] ont été tués" par cette bombe de près de 11 tonnes, l'arme conventionnelle la plus puissante de l'arsenal américain. "Trois tunnels dans lesquels les combattants avaient pris position au moment de l'attaque ont été détruits" a-t-il précisé à l'AFP.

Esmail Shinwar assure qu'il n'y a aucune victime au sein de la population ou parmi les militaires, expliquant que "les civils avaient été informés au préalable et ont pu fuir la zone". "Puis les commandos afghans et les troupes étrangères ont conduit une opération de nettoyage dans la zone", un réseau de grottes et de tunnels creusés par l'EI. Le porte-parole du gouverneur provincial a évoqué "90 combattants de Daesh tués". "Les forces afghanes et les troupes étrangères ont conduit avec succès une opération de nettoyage", a-t-il confirmé.