"J'en ai fini avec les candidatures" : quatre citations à retenir de la première interview télévisée d'Hillary Clinton depuis sa défaite

L'ancienne secrétaire d'Etat, candidate à l'élection présidentielle américaine de 2016 face à Donald Trump, est longuement revenue sur la campagne et sa défaite dans un entretien accordé à CBS Sunday Morning, dimanche 10 septembre. 

Hillary Clinton, le 7 juin 2017 à New York (Etats-Unis). 
Hillary Clinton, le 7 juin 2017 à New York (Etats-Unis).  (MONICA SCHIPPER / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Je vais bien. Mais cela continue de faire très mal." C'est avec ces mots pesés qu'Hillary Clinton, candidate malheureuse à l'élection présidentielle américaine de 2016, a commencé une longue interview avec CBS Sunday Morning (lien en anglais), dimanche 10 septembre. L'entretien, le premier télévisé depuis sa défaite en novembre, est le premier d'une longue série visant à promouvoir son nouveau livre, What Happened (Ça s'est passé comme ça), qui paraîtra en France le 20 septembre chez Fayard. 

L'ancienne secrétaire d'Etat, sénatrice démocrate de l'Etat de New York et Première dame y livre sa version des faits, de la campagne aux mois particulièrement douloureux qui ont suivi l'élection. Franceinfo vous liste quatre citations à retenir de ce long entretien. 

1"J'étais anéantie"

Si Hillary Clinton assure qu'elle "va bien" aujourd'hui, l'ancienne candidate reconnaît que sa défaite a été "très douloureuse". "Je ne suis pas satisfaite ou résolue sur ce qu'il s'est passé. Cela fait très mal", confie-t-elle à la journaliste de CBS Sunday Morning Jane Pauley. 

J'ai ressenti une énorme déception (...) J'ai vraiment lutté. Je ne pouvais pas éprouver des sentiments, je ne pouvais pas penser. J'étais sidérée, anéantie. 

Hillary Clinton

à CBS Sunday Morning

Hillary Clinton raconte alors les jours et les semaines qui ont suivi son échec. Elle décrit "une frénésie de ménage", "de longues promenades dans les bois", des cours de yoga pour se calmer et, enfin, l'écriture de Ça s'est passé comme ça. Avec, reconnaît la candidate défaite, "une consommation raisonnable de chardonnay." 

2"Je pensais que j'allais gagner"

Au cours de l'entretien avec Jane Pauley, Hillary Clinton confie qu'elle n'avait pas envisagé la possibilité de perdre face à Donald Trump, le soir du 7 novembre 2016. "Je pensais que j'allais gagner", déclare-t-elle. "Je n'avais pas préparé de discours de défaite", poursuit-elle en souriant. "Je travaillais sur un discours de victoire !"

Hillary Clinton revient ensuite sur les longues heures d'attente des résultats définitifs, puis l'annonce de la victoire de Donald Trump, dans la soirée du 7 novembre. "Vers minuit, j'ai commencé à me dire, 'je crois que ça ne va pas marcher'", se souvient l'ancienne candidate. 

3"La plus grande de mes erreurs ? Utiliser une adresse e-mail privée"

Très critique à l'égard de Donald Trump et de son ancien rival de l'aile gauche démocrate, Bernie Sanders, Hillary Clinton reconnaît néanmoins sa part de responsabilité. Sa plus grande erreur, au cours de la campagne présidentielle américaine ? "Utiliser une adresse e-mail personnelle", répond spontanément l'ex-candidate à CBS Sunday Morning. Elle fait ainsi référence à son utilisation d'une adresse e-mail privée pour ses activités professionnelles, alors qu'elle était secrétaire d'Etat, entre 2009 et 2013. 

"Je l'ai déjà dit, je le dirai encore : c'était ma responsabilité", martèle Hillary Clinton. Mais la relance de l'affaire des e-mails, avec la réouverture de l'enquête la concernant le 28 octobre, a selon elle largement plombé sa campagne. "Cela a stoppé l'élan que j'avais", assure-t-elle. 

Au cours de l'interview, Hillary Clinton revient également sur le fait d'avoir peut-être mal compris la colère des électeurs américains. "Avec la crise financière, il y avait de la colère. Il y avait de la rancoeur, j'en étais consciente", défend l'ancienne sénatrice. "Mais je pensais qu'il était de ma responsabilité d'apporter des réponses à cette colère, pas de l'attiser."

Beaucoup de gens ne voulaient pas entendre mes solutions. Ils voulaient que je partage leur colère. J'aurais du mieux montrer que je les comprenais

Hillary Clinton

à CBS Sunday Morning

4"J'en ai fini avec les candidatures. Pas avec la politique"

Dix mois après sa défaite, comment Hillary Clinton voit-elle son avenir ? "Ma carrière en tant que femme politique active est terminée. J'en ai fini avec les candidatures", répond celle qui a tenté deux fois de devenir présidente. "Mais je n'en ai pas fini avec la politique", poursuit-elle, esquissant les premiers contours d'un nouvel engagement politique. "Je pense que le futur de notre pays est en jeu", défend Hillary Clinton.