Fusillade : l'enquête piétine pendant que Las Vegas pleure

Stephen Paddock, 64 ans et retraité millionnaire, a tué 59 personnes à Las Vegas. Il aimait le jeu et les armes. L'Amérique pleure une nouvelle fois ses victimes.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La douleur après la sidération. Des bougies pour se souvenir des morts. Les étudiants de Las Vegas ont veillé toute la nuit en hommage aux victimes. Au même moment au 32e étage du Mandalay Bay, les enquêteurs sont à la recherche du moindre indice pour cerner la personnalité du tueur. Ils savent que Stephen Paddock a utilisé l'identité de sa compagne dans l'hôtel-casino avant de commettre sa tuerie. On retrouve ce joueur invétéré sur les vidéos de surveillance de plusieurs casinos.

"Un dément"

Le drapeau de la Maison Blanche est en berne. Pour le président américain Donald Trump, pas de doute : "C'était un malade, un dément". Stephen Paddock était riche. Comptable à la retraite, il a fait fortune dans l'immobilier. Pour ses voisins, l'homme était capable et réservé. Le rôle de sa compagne reste un mystère. Est-elle en voyage ou en fuite ? A-t-elle un lien avec les 100 000 euros que "le fou de Las Vegas" a transférés aux Philippines ? Pour l'instant, le FBI a davantage de questions que de réponses.

Le JT
Les autres sujets du JT
La maison Stephen Paddock, à Mesquite (Nevada) à 145 km de Las Vegas, a été investie par le FBI.  
La maison Stephen Paddock, à Mesquite (Nevada) à 145 km de Las Vegas, a été investie par le FBI.   (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)