"Fantastique, monumental, extraordinaire!" : la première année de présidence Trump vue par les "Trumpettes"

À l'approche du premier anniversaire de Donald Trump à la Maison Blanche, le 8 novembre, franceinfo revient sur les phénomènes qui ont marqué ce début de présidence. Visite au club des "Trumpettes" à Palm Beach, en Floride. 

Toni Holt Kramer, ici dans sa maison de Palm Beach en Floride, a fondé un club de soutien au candidat, puis au président Donald Trump. 
Toni Holt Kramer, ici dans sa maison de Palm Beach en Floride, a fondé un club de soutien au candidat, puis au président Donald Trump.  (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)
avatar
Benjamin IllyRadio France

Mis à jour le
publié le

À l'approche du premier anniversaire de l’élection de Donald Trump à la tête des  États-Unis, le 8 novembre 2016, franceinfo revient sur des phénomènes et des événements qui ont accompagné ce début de présidence. 

>> À lire aussi : "Ce qui s'est passé ne peut être détaché de sa présidence" : retour à Charlottesville, un an après l'élection de Trump

Direction la Floride pour entendre Toni Holt Kramer, qui a toujours cru au destin du candidat républicain. Elle a fondé les "Trumpettes", un club de femmes ultra-riches et ultra-conservatrices. La plupart d'entre elles fréquentent le  Mar-a-Lago, le club privé de Donald Trump, à Palm Beach.

Toni Holt Kramer a élu domicile dans ce quartier chic de Miami. Elle occupe une grande et luxueuse maison avec piscine, à 10 minutes de Mar-a-Lago, dont elle est membre. 

Le quartier de Toni Holt Kramer, à Palm Beach.
Le quartier de Toni Holt Kramer, à Palm Beach. (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)

Dans les pièces de l'habitation, à la décoration dorée, trônent un peu partout des photos de la maîtresse de maison aux côtés de Donald Trump. "Je suis la Trumpette en chef, la fondatrice, celle qui a dit 'nous devons faire quelque chose pour cette personne merveilleuse qui va sauver notre pays!'" s'exclame Toni Holt Kramer. Elle vénère le président américain, lui attribuant toute une panoplie de qualités.

Donald Trump est vraiment intelligent. C'est un businessman et c'est ce dont le pays a besoin. Il sait qu’on n'obtient rien gratuitement. Nous avons besoin de quelqu’un qui dit que nous dépensons trop d’argent.

Toni Holt Kramer, fondatrice des "Trumpettes"

à franceinfo

La fondatrice du club des fans de Donald Trump à Palm Beach se souvient que l'homme d'affaires avait ri lorsqu'elle lui avait conseillé d'être candidat à la Maison Blanche, il y a quelques années. "Le résultat, c'est qu'il est président."

La maison de Toni Holt Kramer à Palm Beach en Floride.
La maison de Toni Holt Kramer à Palm Beach en Floride. (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)

Toni Holt Kramer, autrefois mannequin, puis journaliste mondaine à Hollywood dans une autre vie, s’est reconvertie en 2015 dans le militantisme en lançant les "Trumpettes". Deux ans après son engagement, elle ne tarit pas d’éloge sur le bilan de Donald Trump. "C'est fantastique, monumental, extraordinaire", déclame-t-elle, s'étonnant qu'on lui en demande les raisons.

Vous devez savoir ce qui passe avec la classe moyenne. Les salaires commencent à augmenter. Pour moi, c'est monumental parce qu’il faut qu’on ait une classe moyenne forte. Le taux de chômage s’améliore.

Toni Holt Kramer

à franceinfo

Le pas de côté du président américain sur le climat et son retrait de l'accord de  Paris ne l'ont pas froissée. Bien au contraire : "C’est la chose la moins importante au menu. Le climat change depuis l’origine du monde."  Rien ne fâche, ni ne perturbe la fondatrice des "Trumpettes", même pas l'Obamacare que Donald Trump n’a pas réussi à abroger. "Il veut le faire. L’Obamacare est déjà mort. Il y a trois personnes peut-être qui ont voté contre l’abrogation, comme le sénateur Mc Cain", dit-elle, se demandant comment il peut se considérer "comme républicain, comme un véritable Américain". 

Palm Beach en Floride où vit Toni Holt Kramer, fondatrice d\'un club de femmes ultra-riches, fans de Trump.
Palm Beach en Floride où vit Toni Holt Kramer, fondatrice d'un club de femmes ultra-riches, fans de Trump. (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)

En bord de mer, sous un ciel azuré, qu'est ce qui peut chiffonner Toni Holt Kramer depuis la victoire de Donald Trump ? Sans surprise, ce sont les médias. "La presse est notre plus grande ennemie. Elle est très à gauche, trop partisane", regrette-t-elle. 

Ces "Trumpettes" convaincues seraient des milliers. Elles ont fait campagne pour le président et continuent encore aujourd’hui à assurer le service après-vente, malgré son impopularité record.   

Rencontre avec la fondatrice du club des "Trumpettes" à Palm Beach, en Floride - un reportage de Benjamin Illy
--'--
--'--