États-Unis : une étape de plus vers la construction du mur anti-mexicain

Près de 25 milliards de dollars pour 1 600 km. Donald Trump a signé mercredi 25 janvier un décret pour construire le mur à la frontière mexicaine. Le président mexicain a réagi.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour sa première interview télévisée en tant que président des États-Unis, Donald Trump ravive une polémique de sa campagne électorale : le mur entre le Mexique et les États-Unis censé bloquer l'immigration illégale. Après avoir signé mercredi le décret pour lancer sa construction, il a répété que c'est le Mexique qui paiera. "Nous serons remboursés par le Mexique à 100% a posteriori grâce à des transactions avec le Mexique", affirme Donald Trump, interrogé par un journaliste de la chaîne ABC.

"Le Mexique ne paiera pour aucun mur"

Au Mexique, le président a fermement condamné cette décision. "Le Mexique ne croit pas au mur. Le Mexique ne paiera pour aucun mur", a assuré Enrique Pena Nieto. Les deux hommes doivent se rencontrer mardi prochain. La conversation entre les deux chefs d'État promet d'être tendue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue du mur installé à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, du côté de Sunland Park, en face de Ciudad Juarez, le 9 novembre 2016.
Vue du mur installé à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, du côté de Sunland Park, en face de Ciudad Juarez, le 9 novembre 2016. (JOSE LUIS GONZALEZ / REUTERS)