États-Unis : six premiers mois médiocres pour Donald Trump

Le bilan des six premiers mois de la présidence de Donald Trump à la Maison-Blanche est omniprésent sur les réseaux sociaux. Un début de mandat plus que mitigé.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

180 jours dans le bureau ovale, mille tweets envoyés, soit plus de cinq par jour, mais aucune réforme législative majeure au compteur de Donald Trump. C'est en résumé le bilan d'un président hors norme qui n'a qu'une obsession : défaire ce que Barack Obama a fait. Ses promesses de campagne, il ne les a pas tenues. Le mur avec le Mexique est au point mort. Son décret anti-immigration a été retoqué. Dernier revers en date, sa réforme du système de santé ne sera pas adoptée par le Sénat.

Popularité en berne

Plombé par le scandale de l'ingérence russe, Donald Trump a vu sa cote de popularité chuter en six mois : 36% d'opinions favorables, du jamais-vu aux États-Unis. Pourtant, sa base républicaine n'est pas déçue. Elle n'est nullement choquée par le retrait soudain de l'accord de Paris sur le climat ni par sa politique étrangère hasardeuse. Il reste au président milliardaire 1 280 jours pour montrer qu'il est capable non seulement de dire, mais de faire.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Donald Trump, le 14 juillet 2017.
 Donald Trump, le 14 juillet 2017. (ALAIN JOCARD / AFP)