EN IMAGES. Le monde entier se mobilise contre le décret anti-immigration de Donald Trump

Dans la tourmente après sa décision de fermer les frontières aux ressortissants de sept pays musulmans, le président américain a défendu, lundi, une initiative dénoncée par nombre de chefs d'Etat.

Manifestations, condamnations, pressions internationales... Après la décision de Donald Trump de fermer les frontières  des Etats-Unis aux réfugiés et aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane, considérés comme des viviers du terrorisme, des milliers de personnes ont manifesté dans le monde entier pour s'y opposer.

1|13
Donald Trump a annoncé, vendredi 27 janvier 2017, avoir signé un décret en matière d'immigration prévoyant des contrôles renforcés aux frontières. Objectif : stopper l'entrée éventuelle de "terroristes islamiques radicaux". SHANNON STAPLETON / REUTERS
2|13
Des centaines de personnes se sont rassemblées, samedi 28 janvier 2017, pour protester contre ce décret qui bloque, entre autres, l'arrivée de ressortissants de sept pays : l'Irak, l'Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen. KAMIL KRZACZYNSKI / REUTERS
3|13
"Laissez-les entrer", "Les musulmans sont les bienvenus"... Des manifestants ont déposé des pancartes contre le décret anti-immigration à l'aéroport international de Dulles, à Washington, le 29 janvier 2017. MATHIESON SR/SHUTTERST/SIPA / REX
4|13
A San Francisco, Kayla Razavi, dont la famille a émigré d'Iran, s'adresse à la foule pendant une manifestation contre le décret anti-immigration de Donald Trump, le 28 janvier 2017. STEPHEN LAM / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
5|13
En voyage en Iran pour rendre visite à son père malade, cet homme retrouve sa fille à l'aéroport de Boston, après avoir été séparé des autres passagers et interrogé par la police, samedi 28 janvier 2017. BRIAN SNYDER / REUTERS
6|13
"L'amour pas la peur. C'est ce qui donne à l'Amérique sa grandeur." Des milliers de manifestants se sont rassemblés, dimanche 29 janvier 2017, en soutien aux musulmans empêchés d'entrer sur le territoire américain. MIDDLEBROOK/CSM/SHUTTER/SIPA
7|13
Ulcérés par le décret anti-immigration de Donald Trump, des descendants d'immigrés syriens se sont rassemblés à l'aéroport de Pittsburgh, dimanche 29 janvier 2017. STEPHANIE STRASBURG/AP/SIPA / AP
8|13
Des avocats se regroupent à l'aéroport JFK, à New York, pour apporter leur aide aux passagers touchés par le décret anti-immigration, lundi 30 janvier 2017. DON EMMERT / AFP
9|13
Une femme enlace sa mère qui vient d'arriver de Dubaï à l'aéroport JFK à New York, samedi 28 janvier 2017. ANDREW KELLY / REUTERS
10|13
A Bruxelles, des manifestants défilent lors d'une marche anti-Trump, lundi 30 janvier 2017. FREDERIC SIERAKOWSKI/ISOP/SIPA
11|13
En 24 heures, entre dimanche 29 et lundi 30 janvier 2017, plus d'un million de personnes ont signé une pétition s'opposant à ce que Donald Trump soit reçu pour une visite officielle aux Royaume-Uni. BEN STANSALL / AFP
12|13
A Londres, des manifestants demandent à la Première ministre britannique, Theresa May, de ne pas recevoir Donald Trump, lundi 30 janvier 2017. ALASTAIR GRANT/AP/SIPA / AP
13|13
Des manifestants organisent un sitting contre le décret anti-immigratoire à Toronto, au Canada, lundi 30 janvier 2017. FRANK GUNN/AP/SIPA / AP