EN IMAGES. Donald Trump en douze phrases sexistes et vulgaires

A l'approche de l'élection américaine, Donald Trump tente de séduire l'électorat féminin. Mais ses nombreuses déclarations machistes rappellent le peu de considération qu'il peut avoir à l'égard des femmes. 

Pour bon nombre d'observateurs, Donald Trump, déjà distancé dans les sondages par Hillary Clinton, a cette fois définitivement perdu l'élection présidentielle. Vendredi 7 octobre, à un mois du scrutin, le Washington Post a en effet révélé des propos machistes obscènes tenus par le candidat républicain en 2005, qui lui ont valu une salve de condamnations jusque dans son propre camp.

"Quand on est une star, elles nous laissent faire. On fait tout ce qu'on veut", lâche Donald Trump dans cet enregistrement filmé à l'époque par la chaîne NBC. Un pouvoir qui inclut la possibilité d'"attraper" les femmes par "la chatte", selon les propos du milliardaire américain"Je n'ai jamais dit que j'étais une personne parfaite", s'est aussitôt excusé Donald Trump dans une vidéo diffusée sur Facebook. "Ceux qui me connaissent savent que ces paroles ne reflètent pas qui je suis. Je l'ai dit : j'avais tort et je m'excuse".

Le candidat a beau clamer à ses sympathisants que "personne n'a plus de respect pour les femmes que Donald Trump", ses déclarations suggèrent franchement le contraire. Car depuis de nombreuses années, le milliardaire multiplie les propos dégradants à l'égard de l'autre sexe. Compilation. 

1|12
En 2005 dans un enregistrement tourné par NBC, révélé par le "Washington Post" le 7 octobre 2016. AFP
2|12
En 1991, dans une interview à Esquire (en anglais)PAUL J. RICHARDS / AFP
3|12
En 2007, Donald Trump est interrogé sur le physique d'Angelina Jolie.  YURI CORTEZ / AFP
4|12
En 2004, Donald Trump évoque l'émission "The Apprentice" dans le Daily NewsMANDEL NGAN / AFP
5|12
En 2016, Donald Trump parle du concours de Miss Univers - qu'il préside - dans un article de Vanity Fair (en anglais)CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
6|12
Le tweet a été supprimé depuis. Le 16 avril 2015, Donald Trump poste ce message sur le réseau social. Il assure que c'est un membre de son équipe qui l'a publié.  TASOS KATOPODIS / AFP
7|12
Voilà ce qu'a déclaré Donald Trump à une journaliste qui l'interrogeait, en 2014. La séquence est passée dans le Last Week Tonight de John Oliver.  CARLO ALLEGRI / REUTERS
8|12
Lors de l'émission "The View", en 2006, Donald Trump fait cette sortie fracassante.  MAXPPP
9|12
Cette allusion aux règles de la journaliste Megyn Kelly de Fox News, après qu'elle l'a interrogé sur son sexisme, a fait polémique. Il assure qu'il voulait parler de son nez. MIKE SEGAR / REUTERS
10|12
Cette affirmation provient de son livre Trump 101 : The Way to Success, sorti en 2007. ROBYN BECK / AFP
11|12
Cette fois, le tweet, posté en 2012, est toujours assumé. Donald Trump a même proféré d'autres insanités à l'égard de la cofondatrice du Huffington Post.  JOE RAEDLE / AFP
12|12
Cette déclaration vulgaire a été prononcée lors de l'émission "The Apprentice", en 2013. Donald Trump s'adressait à l'ancienne playmate Brande Roderick.  JONATHAN ERNST / REUTERS