Donald Trump : seul face au reste de la classe politique américaine ?

Après la nouvelle volte-face de Donald Trump face aux responsables des violences de Charlottesville aux États-Unis, les manifestations se multiplient dans le pays. Plus d'explications avec Élizabeth Guédel en direct de New York.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En deux jours, Donald Trump a tenu deux discours totalement différents sur les violences de Charlottesville. Le président américain en paye maintenant les conséquences. "Fait rarissime depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, un pilier républicain du Congrès, le sénateur de Caroline du Sud s'en prend directement au président américain. 'Vos mots divisent les Américains, ils ne les réconcilient pas', écrit-il dans un communiqué", explique Élisabeth Guédel, en direct de New York.

Le monde des affaires prend ses distances

Le sénateur assure que beaucoup de conservateurs comme lui rejettent l'idée de rendre responsables des violences de Charlottesville les deux camps impliqués : celui des suprémacistes blancs et les manifestants antiracistes. "La classe politique semble unanime pour condamner la position de Donald Trump. Le monde des affaires prend ses distances, de plus en plus de chefs d'entreprise et de responsables syndicaux renoncent à conseiller le président américain", conclut la journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président des Etats-Unis Donald Trump lors d\'un meeting à Youngstown, dans l\'Ohio (Etats-Unis), le 25 juillet 2017.
Le président des Etats-Unis Donald Trump lors d'un meeting à Youngstown, dans l'Ohio (Etats-Unis), le 25 juillet 2017. (JUSTIN MERRIMAN / AFP)