Donald Trump : la colère d'Israël

Après les révélations sur ce qu'aurait dit Donald Trump au ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov le 10 mai dernier, Israël craint que ces informations ne mettent en danger ses services secrets.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cette poignée de main à la Maison-Blanche, le 12 mai, a-t-elle signé l'arrêt de mort d'un espion très bien renseigné ? C'est au cours de cette entrevue à Washington que Donald Trump aurait révélé des informations cruciales au ministre russe des Affaires étrangères. La source : un cadre de l'organisation État islamique à Mossoul, retourné par le renseignement israélien. Selon lui, Daech projetterait des attentats dans les avions, à l'aide d'ordinateurs portables piégés.

Les grands titres de la presse

C'est cette information qui aurait conduit les États-Unis à interdire leurs transports en bagages à main depuis plusieurs capitales du Proche-Orient. Une source précieuse, mise en péril par le président américain. L’affaire a aussitôt fait les grands titres de la presse israélienne. Mais dans les services de sécurité tout comme dans l'opinion publique israélienne, le crédit de Donald Trump est désormais entamé.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump lors d\'une réunion du gouvernement à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 13 mars 2017.
Le président américain Donald Trump lors d'une réunion du gouvernement à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 13 mars 2017. (NICHOLAS KAMM / AFP)