Attaque chimique en Syrie : Bachar al-Assad réagit pour la première fois

Il s'agit de la première réaction de Bachar Al-Assad depuis l'attaque chimique présumée du 4 avril qui a fait 87 dans une ville de Syrie. Le président syrien dément toutes les accusations.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des cadavres par dizaines qui gisent aux sols et même des corps d'enfants... Ces images d'une attaque au gaz dans un village syrien ont fait le tour du monde depuis une semaine. Présumé coupable de cette attaque, Bachar Al-Assad réagit ce jeudi 13 avril pour la première fois et dénonce une machination.

"Aucun ordre n'a été donné"

" Aucun ordre n'a été donné de déclencher une attaque et nous ne possédons pas d'armes chimiques", a expliqué le président syrien. Au Conseil de sécurité de l'ONU, le dirigeant syrien a pu compter sur son meilleur allié, la Russie. D'une main levée l'ambassadeur russe a opposé son veto à une enquête internationale. Mais les États-Unis ont pris les devants la semaine dernière et ont bombardé la base aérienne qui aurait gazé le village syrien. Depuis ce bombardement, la tension est palpable entre Donald Trump et Vladimir Poutine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président syrien, Bachar Al-Assad, répond aux questions de journalistes, le 12 avril 2017, à Damas (Syrie). 
Le président syrien, Bachar Al-Assad, répond aux questions de journalistes, le 12 avril 2017, à Damas (Syrie).  (SYRIAN PRESIDENCY PRESS OFFICE / AFP)