DIRECT. Présidentielle américaine : sans surprise, Donald Trump et Hillary Clinton sont les grands gagnants du "Super Tuesday"

Francetv info vous fait vivre les résultats des primaires organisées outre-Atlantique.

Des figurines représentant Donald Trump et Hillary Clinton dans un magasin de Washington D.C. (Etats-Unis), le 1er mars 2016.
Des figurines représentant Donald Trump et Hillary Clinton dans un magasin de Washington D.C. (Etats-Unis), le 1er mars 2016. (KAY NIETFELD / DPA / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

C'était le jour J pour les candidats aux primaires démocrates et républicaines. Les prétendants à la Maison Blanche ont passé l'épreuve du "Super Tuesday", mardi 1er mars, au cours duquel douze Etats étaient appelés à voter. Sans grande surprise, Hillary Clinton, côté démocrate, et Donald Trump, côté républicain, émergent comme les grands vainqueurs de cet événement électoral. L'ancienne secrétaire d'Etat et le milliardaire new-yorkais ont tous deux remporté sept Etats.

>> Cinq questions pour comprendre les enjeux du "Super Tuesday"

 Le scrutin est devenu national. L'Alabama, l'Alaska, l'Arkansas, le Colorado, la Géorgie, le Massachusetts, le Minnesota, l'Oklahoma, le Tennessee, le Texas, le Vermont et la Virginie ont participé au "Super Tuesday". Douze Etats donc, auxquels il faut ajouter les Samoa américaines.

Donald Trump incontesté pour l'instant. Le milliardaire est gagnant dans l'Alabama, l'Arkansas, la Géorgie, le Massachusetts, le Tennessee, le Vermont et la Virginie. Ted Cruz parvient à lui barrer la route dans son fief du Texas, dans l'Oklahoma et en Alaska. Marco Rubio ne convainc guère, en remportant une seule victoire, sa première, dans le Minnesota.

Hillary Clinton en position de force. Après sa très large victoire en Caroline du Sud, l'ancienne secrétaire d'Etat poursuit sur sa lancée, en remportant l'Alabama, l'Arkansas, la Géorgie, le Massachusetts, le Tennessee, le Texas et la Virginie. Son adversaire Bernie Sanders sauve les meubles en l'emportant dans son fief, le Vermont, et dans le Colorado, le Minnesota et l'Oklahoma.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#ETATS_UNIS

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ETATS_UNIS

10h50 : Chris Christie, gouverneur du New Jersey et soutien de Donald Trump, est en train de voler la vedette au milliardaire après sa victoire lors des primaires du "Super Tuesday". Beaucoup d'internautes s'amusent du regard complètement désabusé qu'avait Chris Christie pendant le discours de son candidat. Dans cette vidéo, USA Today s'amuse à imaginer ses pensées.



12h31 : De son côté, Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, déclare sur BFMTV que Donald Trump est "le symbole d'un ras-le-bol des peuples".



(BFMTV / YOUTUBE)

10h39 : Le succès de Donald Trump lors du "Super Tuesday" inspire la droite française. Laurent Wauquiez, numéro 2 des Républicains, a estimé sur France 2, dans les "4 Vérités", qu'"il est révélateur de quelque chose, qu'aujourd'hui dans les démocraties, les citoyens ne veulent plus avoir des gens qui leur disent ce qu'ils ont le droit de penser et ce qu'ils ont le droit de dire".

(TELE MATIN / YOUTUBE)

10h44 : Cette victoire de Ted Cruz dans l'Alaska n'a pas de quoi faire trembler Donald Trump qui reste favori. D'après les estimations de Politico (en anglais), Ted Cruz a désormais gagné 171 délégués, quand Donald Trump en compte 285.

10h05 : Le Républicain Ted Cruz bat Donald Trump dans l'Alaska.

09h03 : Il est 9 heures, voici les principaux titres :

• Sans surprise, Hillary Clinton et Donald Trump sont les grands gagnants du "Super Tuesday". Notre journaliste Mathieu Dehlinger résume ce qu'il faut retenir de cette journée cruciale.

"La montagne accouchera d'une souris", tacle Nicolas Sarkozy dans une interview accordée au Parisien.

• Le gouvernement a retiré un amendement controversé dans le cadre de la loi biodiversité. Il menaçait en effet le principe du pollueur-payeur pour le remplacer par celui de "pollué-payeur", selon l'ancienne ministre Corinne Lepage.

L'Américain Scott Kelly et le Russe Mikhaïl Kornienko sont de retour sur Terre après avoir passé 340 jours à bord de la Station spatiale internationale. Retour sur l'année de Scott Kelly en images.

08h31 : Bonjour @Harold. Effectivement, Hillary Clinton a clairement les faveurs d'une majorité des quelque 700 super-délégués, qui ne sont pas élus durant le processus des primaires, mais qui participeront au choix du candidat démocrate. Forcément, cela lui offre un avantage conséquent face à Bernie Sanders.

Mais j'ai contacté plusieurs super-délégués qui soutiennent Bernie Sanders. Ces derniers ne sont pas inquiets. Ils assurent que si le "socialiste" l'emporte durant les primaires, les super-délégués finiront par tourner le dos à Hillary Clinton – comme ils en ont le droit – et par soutenir le sénateur du Vermont.

08h31 : Bonjour Mathieu, ce scrutin démocrate n'est-il pas un jeu de dupe grâce à l'avance d'Hillary en terme de super-délégués ? Merci de nous faire vivre les résultats !

08h09 : Bonjour @Lym, cela paraît en tout cas de moins en moins impossible, car le milliardaire domine pour l'instant la plupart des primaires. Tout n'est pas joué pour autant, comme l'explique le New York Times (en anglais), qui teste plusieurs scénarios. Mais comme ni Ted Cruz ni Marco Rubio ne se détache, Donald Trump a pour l'instant le champ libre.

08h09 : Trump peut-il gagner l'investiture ?

07h52 : Comment ça, vous n'avez pas veillé toute la nuit pour suivre les résultats du "Super Tuesday" ? C'est dommage, mais pas de panique, je vous offre une séance de rattrapage. Des victoires de Donald Trump et Hillary Clinton aux déceptions pour Ted Cruz, Marco Rubio et Bernie Sanders... Voici ce qu'il faut retenir de cette longue journée électorale.



(AFP / FRANCETV INFO)

07h31 : Donald Trump a conforté son statut de favori à la primaire républicaine à l'issue de ce "Super Tuesday". Pourtant, nombre de ses propositions semblent impossibles à mettre en œuvre, même s'il parvenait à s'installer à la Maison Blanche. J'ai dressé le portrait de l'Amérique version Donald Trump.




(MICHAEL B. THOMAS / AFP)

07h03 : Après le "Super Tuesday", Donald Trump est toujours quasi-incontesté chez les républicains et Hillary Clinton se rassure face à Bernie Sanders. Retrouvez tous les résultats en un clin d'œil par ici.



(FRANCETV INFO)

07h15 : Il est 6 heures, voici ce qu'il faut retenir de l'actualité :

• Sans surprise, Hillary Clinton et Donald Trump sont les grands gagnants du "Super Tuesday". Les détails des résultats des primaires américaines par ici.

L'Américain Scott Kelly et le Russe Mikhaïl Kornienko sont de retour sur Terre après avoir passé 340 jours à bord de la Station spatiale internationale. Retour sur l'année de Scott Kelly en images.

• Le gouvernement a retiré un amendement controversé dans le cadre de la loi biodiversité. Il menaçait en effet le principe du pollueur-payeur pour le remplacer par celui de "pollué-payeur", selon l'ancienne ministre Corinne Lepage.

• L'Assemblée nationale a publié, lundi soir, le détail de la réserve parlementaire de chaque député. Plus de deux cents députés PS ont versé une partie de leur réserve à la Ligue de l'enseignement, proche du PS et anti-FN. Des versements à la demande du président du groupe. Notre journaliste Carole Bélingard nous en dis plus dans cet article.

06h07 : La nuit électorale touche à sa fin, même s'il nous manque encore les résultats de l'Alaska. Merci d'avoir suivi ce live nocturne. Mon collègue Louis San vient d'arriver, en pleine forme, pour vous faire vivre toute l'actualité de ce mercredi. Je vous laisse en sa compagnie. Très bonne journée ou bonne nuit, si vous allez vous coucher après avoir veillé toute la nuit à nos côtés.


06h02 : C'était l'un des derniers résultats que l'on attendait : Donald Trump engrange une nouvelle victoire, en l'emportant dans le Vermont, annonce l'agence Associated Press.

05h54 : Que faut-il retenir de ce "Super Tuesday" ? Voici les deux principaux enseignements de la nuit :

• Donald Trump est toujours quasi-incontesté chez les républicains. Le milliardaire a remporté au moins six Etats. Marco Rubio, en qui l'establishment républicain plaçait ses espoirs, n'a pas franchement brillé : il n'a remporté qu'une victoire. La première de cette saison des primaires.

• Hillary Clinton se rassure face à Bernie Sanders. L'ancienne secrétaire d'Etat a remporté sept Etats, contre seulement quatre pour le sénateur. Comme attendu, ce dernier a eu bien du mal à percer dans le Sud des Etats-Unis.

05h42 : On connaît désormais les résultats de toutes les primaires démocrates de ce "Super Tuesday". Récapitulons :

• Hillary Clinton remporte sept Etats : l'Alabama, l'Arkansas, la Géorgie, le Massachusetts, le Tennessee, le Texas et la Virginie. A cela s'ajoutent les Samoa américaines, selon plusieurs médias.

• Bernie Sanders doit se contenter de quatre Etats seulement : le Colorado, le Minnessota, l'Oklahoma et le Vermont, son fief.

05h38 : C'est une déception pour Bernie Sanders, car il avait ses chances dans cet Etat du Nord-Est des Etats-Unis.

05h36 : #Breaking: CNN projects @HillaryClinton will win the Massachusetts Democratic primary https://t.co/DkPyle0Wrv

05h35 : Sept victoires pour Hillary Clinton. L'ancienne secrétaire d'Etat est désormais donnée gagnante dans le Massachusetts.

05h25 : BREAKING: Bernie Sanders wins Minnesota. @AP race call at 11:23 p.m. EST. #Election2016 #APracecall #SuperTuesday

05h24 : Et de quatre pour Bernie Sanders : l'agence Associated Press le donne gagnant dans le Minnesota.

05h19 : C'est la victoire qu'on n'attendait plus. Clairement, Marco Rubio sauve les meubles, après une très mauvaise soirée. Il lui permet de faire mentir Ted Cruz, qui se présentait comme "le seul candidat à avoir battu Donald Trump".

05h20 : Ça y est : première victoire pour Marco Rubio ! Le sénateur de Floride remporte le Minnesota.

05h13 : JUST IN: @ABC News projects Bernie Sanders will win Colorado Democratic caucus. https://t.co/jDQ6DRo81x

05h13 : FOX projects @BernieSanders has won #Colorado on #SuperTuesday

05h12 : Et justement ça continue : Bernie Sanders est donné vainqueur dans le Colorado par plusieurs médias américains.

05h09 : Prenez un café : la nuit n'est pas terminée. Nous attendons toujours des résultats dans plusieurs Etats. Dans le Minnesota, le Vermont et l'Alaska côté républicain. Et dans le Colorado, le Massachusetts, le Minnesota côté démocrate.


05h02 : Vous pouvez retrouver tous les résultats dans notre article. Ils sont également représentés sous la forme de cartes dans un autre contenu.

05h01 : Vous venez seulement de vous réveiller ? On récapitule les résultats de la nuit :

• Côté démocrate, Hillary Clinton est arrivée en tête dans l'Alabama, l'Arkansas, la Géorgie, le Tennessee, le Texas et la Virginie. Bernie Sanders doit pour l'instant se contenter de son fief, le Vermont, et de l'Oklahoma.

• Côté républicain, Donald Trump a dominé ses adversaires dans l'Alabama, l'Arkansas, la Géorgie, le Massachusetts, le Tennessee et la Virginie. Ted Cruz sauve les meubles dans son Etat, le Texas, et dans l'Oklahoma.

04h52 : @Anonyme, vous évoquez le Ku Klux Klan dans votre message. Donald Trump a effectivement reçu le soutien de David Duke, un ancien chef de file du KKK, dont le milliardaire a eu bien du mal à se distancer. L'équipe de France 2 Washington est revenue sur ces soutiens controversés dans un reportage.

(FRANCE 2)

04h48 : Bonsoir @Anonyme, ou bonjour peut-être, je ne sais plus très bien à cette heure-ci. Si Donald Trump obtient l'investiture républicaine, rien ne dit qu'il s'installera dans le bureau ovale. Pour l'instant, les sondages le donnent perdant, aussi bien contre Hillary Clinton que contre Bernie Sanders. Mais ce ne sont que des sondages et tout peut changer évidemment dans les mois à venir.

04h48 : Peut on croire à une victoire de Trump en Novembre ou va-t-il y avoir une prise de conscience collective des idées radicales et de l'entourage (kkk...) du candidat républicain, qui lui porteraient préjudice ?

04h41 : Où en sommes-nous au niveau des délégués ? Forcément, après ces succès, Donald Trump prend le large avec 221 délégués pour l'instant, contre 69 à son plus proche rival, Ted Cruz. Côté démocrate, Hillary Clinton a pour l'heure deux fois plus de délégués que Bernie Sanders : 426 contre 210. Mais attention, la soirée n'est pas encore terminée.



04h31 : @KDVR @DougCoDems #ShowMeYourCaucus #LoneTreeDems

04h31 : No #voting machines here. #Caucus process is simple. #SuperTuesday #colorado #copolitics

04h31 : Pendant ce temps, au Colorado, c'est l'heure du caucus démocrate. Une façon de procéder nettement plus folklorique pour choisir le candidat : pas de bulletin de votes, mais une sorte de réunion publique.

04h28 : "L'Amérique ne devrait pas avoir un président dont les mots vous feraient honte si vos enfants les répétaient."

Dans son discours, Ted Cruz tente de positionner comme le seul conservateur des primaires républicaines, en taclant tout particulièrement les positions de Donald Trump.

04h26 : Ted Cruz revient sur la dernière polémique autour de Donald Trump. Il réclame au milliardaire d'autoriser la diffusion de ses échanges avec le New York Times. Au cours de la discussion, le businessman aurait confié qu'il ne tiendrait pas une de ses promesses sur l'immigration.

04h23 : Donald Trump wins the Republican presidential primary in Arkansas. https://t.co/va6BnrWbZH

04h23 : Et un de plus : Donald Trump est désormais donné gagnant dans l'Arkansas.

04h19 : "Notre campagne est la seule qui a battu Donald Trump et qui battra Donald Trump."

Ted Cruz estime que Donald Trump sera investi si les autres candidats ne se retirent pas de la course. Ce serait "désastreux", explique-t-il. Il appelle ses adversaires à se rassembler derrière lui.

04h18 : Au tour de Ted Cruz, le seul républicain à avoir réussi à battre Donald Trump, de s'exprimer.



(ABC NEWS)

04h12 : "Je suis un rassembleur."

Donald Trump conclut cette longue intervention face aux médias en se présentant comme un "rassembleur", qualificatif surprenant quand on sait à quel point l'establishment républicain l'exècre et à quel point il s'est fait un plaisir de l'étriller tout au long de sa campagne. Mais d'après le milliardaire, "quand on s'unira, [les républicains], personne ne nous battra".

04h05 : Ce n'est pas seulement Christie qui semble avoir été pris en otage par Trump. Les médias aussi.

04h02 : Contrairement aux autres candidats, qui se sont contentés d'une courte allocution, Donald Trump s'offre carrément une sorte de conférence de presse, en répondant aux questions des journalistes.

03h59 : "Je suis un businessman, je sais comment faire ça."

"On va avoir un mur, je vous le dis", promet Donald Trump en réponse à une journaliste. Le milliardaire persiste et signe sur sa proposition de construire un mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. Et il assure que le Mexique paiera pour l'installation.



(CBS NEWS)

03h57 : Trump affirme qu'en une 1/2h de réunion dans le Bureau Ovale, il pourrait résoudre les problèmes les plus épineux du pays #SuperTuesday

03h52 : Donald Trump est particulièrement virulent à l'encontre de Marco Rubio, le "perdant" de la soirée et se montre plutôt conciliant à l'égard de Ted Cruz, qu'il félicite pour ses victoires.

03h48 : "Ca ressemble aux Oscars, je n'ai jamais vu autant de caméras devant moi" dit Trump, qui d'habitude crache sur les médias

03h42 : "Ça a été une soirée formidable."

Grand vainqueur ce soir, Donald Trump ironise sur son adversaire Marco Rubio, qui n'a pas remporté un seul Etat pour l'instant. "Il a eu une soirée difficile", lance le milliardaire, qui promet de "passer beaucoup de temps" à faire campagne dans son Etat, la Floride.







(CBS NEWS)

03h40 : Pour l'instant, ce n'est pas Donald Trump qui a pris la parole à la tribune, mais l'un de ses anciens adversaires, Chris Christie. Le gouverneur du New Jersey a récemment apporté son soutien au milliardaire. Il était pourtant l'un des candidats les plus modérés.

03h38 : The red, white, blue & gold backdrop for Trump's Super Tuesday news conference.

03h38 : On attend désormais le discours du grand vainqueur de la soirée, Donald Trump. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la sobriété n'est pas son fort, à la vue du lieu où il s'exprimera.

03h29 : La tête de la fille de Marco Rubio pendant le discours résume bien les espoirs déçus de son père #SuperTuesday

03h29 : Tough night for @marcorubio. The major TV networks did not carry his speech or interrupted it to announce his the Cruz victory in Oklahoma.

03h29 : "Je mènerai campagne aussi longtemps que nécessaire, pour être certain de devenir président des Etats-Unis."

Mauvaise soirée pour Marco Rubio qui, pour l'heure, n'a toujours remporté aucun Etat. Le républicain mise pour l'instant sur la méthode Coué et n'est pas prêt à s'avouer vaincu. Mais certaines chaînes américaines n'ont même pas diffusé son discours en direct, signale un journaliste.

03h23 : Évidemment, c'est à Arlington. Le royaume des républicains modérés. @francetvinfo

03h23 : "Tough question man!" Plusieurs républicains que j'ai croisé ici se disent prêts à voter Clinton plutôt que Trump. #SuperTuesday

03h23 : Pour l'instant, Donald Trump est incontestablement le vainqueur de la soirée. Mais il fait aussi figure de repoussoir pour certains dans le parti. En Virginie, l'équipe de France 2 Washington a croisé des républicains prêts à voter... pour Hillary Clinton, si jamais le milliardaire remporte l'investiture.

03h18 : Oklahoma "feels the Bern," giving the Vermont senator his second win on #SuperTuesday. https://t.co/CdgvqT5YEO

03h15 : BREAKING: Bernie Sanders wins Oklahoma. @AP race call at 9:13 p.m. EST. #Election2016 #APracecall #SuperTuesday

03h15 : Bernie Sanders remporte l'Oklahoma, d'après les projections de l'agence Associated Press.

03h11 : Mauvaise nouvelle pour Marco Rubio, qui n'a remporté aucun Etat jusqu'à présent. Pour l'instant, Ted Cruz est le seul à se mettre sur la route de Donald Trump, en le battant dans au moins trois Etats. Si vous ne le connaissez pas, c'est l'occasion de relire notre portrait de ce sénateur ultraconservateur.




(JIM YOUNG / REUTERS)

03h09 : BREAKING: Ted Cruz wins Oklahoma. @AP race call at 9:05 p.m. EST. #Election2016 #APracecall #SuperTuesday

03h08 : Ted Cruz est donné gagnant dans l'Oklahoma, selon les projections de l'agence Associated Press.

03h05 : Il s'agit de la première défaite annoncée ce soir pour Donald Trump. Mais rien de surprenant à cela, puisque le Texas est le fief de l'ultraconservateur Ted Cruz. Il aurait donc été très étonnant de le voir perdre.

03h02 : Hillary Clinton et Ted Cruz sont donnés gagnants dans le Texas, selon les projections des médias américains.

03h03 : "Si vous trompez vos employés, si vous exploitez les consommateurs, si vous polluez notre environnement ou si vous escroquez les contribuables, nous allons vous tenir pour responsable."

Dans son discours, Hillary Clinton tente visiblement aussi de donner des gages aux électeurs de Bernie Sanders.




(ABC NEWS)

02h59 : "Je crois que ce dont l'Amérique a besoin aujourd'hui, c'est de plus d'amour et de gentillesse."

02h56 : "L'Amérique n'a jamais perdu sa grandeur."

Dans son discours de victoire, parce que c'en est un pour l'instant, Hillary Clinton s'en prend à Donald Trump sans le nommer. L'ancienne secrétaire d'Etat vient en effet de reprendre le slogan du milliardaire, qui veut "rendre sa grandeur" à l'Amérique.

02h54 : Hillary Clinton a le sourire et cela se comprend : l'ancienne secrétaire d'Etat vient de prendre la parole depuis Miami, et elle peut déjà se féliciter de cinq victoires en ce jour de "Super Tuesday".





(ABC NEWS)

02h52 : The site of Bernie Sanders's election night party, as of 8:30 p.m.

02h52 : Faut-il y voir un symbole de ce "Super Tuesday", pour l'instant pas très favorable à Bernie Sanders ? Le lieu où le sénateur du Vermont a fait son discours, un peu plus tôt dans la soirée, a déjà été déserté, comme le montre ce cliché d'un journaliste du Washington Post.

02h46 : UPDATE: Two networks are now calling the Virginia GOP primary for Donald Trump. #SuperTuesday

02h46 : BREAKING NEWS: Fox News projects @realDonaldTrump as the winner of the Virginia Republican Primary. #SuperTuesday

02h46 : Donald Trump est désormais donné vainqueur en Virginie par plusieurs médias, dont Fox News.

02h39 : Côté républicain, il est encore trop tôt pour dire qui a gagné dans l'Arkansas. Selon les estimations de CNN, Donald Trump serait en tête avec 34% des voix, devant Ted Cruz (30%) et Marco Rubio (25%).

02h35 : Rappelons qu'Hillary Clinton a longtemps été "première dame" de l'Etat de l'Arkansas, puisque Bill Clinton en était le gouverneur avant d'entrer à la Maison Blanche.



(SIPA)

02h31 : Et une nouvelle victoire pour Hillary Clinton : l'ancienne secrétaire d'Etat est donnée gagnante par CNN dans l'Arkansas, le fief de son mari Bill.

02h27 : Côté républicain, c'est Donald Trump qui domine la course pour l'instant, avec sept Etats remportés, ici en jaune, contre seulement un seul pour Ted Cruz.


02h26 : Prenons le temps de souffler et récapitulons. Pour l'instant, depuis le début des primaires démocrates, Hillary Clinton aurait donc gagné dans sept Etats, ici en bleu foncé, contre seulement deux pour Bernie Sanders.

02h21 : Inside Ted Cruz's party, complete with a beer bottle chandelier

02h20 : Long line to get into Ted Cruz's party

02h20 : Ted Cruz is having a party at the Redneck Country Club in Stafford, Texas

02h20 : Bonsoir @Quot, ce serait surtout une grosse défaite pour l'ultraconservateur Ted Cruz, car c'est son fief. C'est d'ailleurs là qu'il passe la soirée électorale, à Stafford. Je vous laisse apprécier le décor, photographié par une journaliste du Washington Post.

02h20 : Bonsoir Mathieu, si Trump gagne l'Etat du Texas, est-ce un grand pas vers l'investiture pour lui?

02h14 : UPDATE: @BernieSanders leads @HillaryClinton in MA and OK primaries: https://t.co/BUqYBYsrIM #SuperTuesday

02h14 : C'est l'un des Etats importants pour Bernie Sanders en ce jour de "Super Tuesday" : le Massachusetts. Les premières estimations le donnent gagnant dans cet Etat, ainsi que dans l'Oklahoma. Mais rien de sûr pour l'instant.

02h10 : Projections #SuperTuesday @CNN @HillaryClinton l'emporterait en Alabama & Tennessee. Déjà 4 Etats. Drapeaux à Miami

02h10 : Les supporters d'Hillary Clinton ont le sourire pour l'instant à Miami, en Floride, où se trouve la candidate.

02h05 : Thank you Alabama! #Trump2016#SuperTuesday

02h05 : Thank you Tennessee! #Trump2016#SuperTuesday

02h05 : Thank you Massachusetts! #Trump2016 #SuperTuesday

02h05 : Donald Trump continue donc sa série de victoires. Le milliardaire vient de remercier trois nouveaux Etats sur son compte Twitter.

02h02 : Hillary Clinton donnée gagnante dans l'Alabama et le Tennessee, selon les projections de CNN. Bernie Sanders a une petite avance dans le Massachusetts et l'Oklahoma, selon cette même source.

02h01 : Donald Trump donné gagnant dans l'Alabama, le Massachusetts et le Tennessee, selon les projections de CNN.

01h56 : On ne perd pas le rythme : dans quatre Etats, l'Alabama, le Massachusetts, l'Oklahoma et le Tennessee, les bureaux de vote ferment dans moins de cinq minutes. On devrait donc avoir de nouvelles estimations.


01h52 : Ce candidat au Congrès ne se mouille pas: "Je n'ai pas de favori, je ne veux pas me retrouver du mauvais côté!"

01h52 : Mike Webb, candidat républicain au Congrès, en campagne.

01h52 : Harry, à gauche, prédit une victoire de Rubio en Virginie parce qu'il ne veut pas de Trump. "Je dois y croire!"

01h52 : Chez les républicains de Virginie. On manque pas d'écrans pour suivre les résultats. (Tous sur Fox News.)

01h52 : Pendant de ce temps, les équipes de France 2 Washington passent la soirée électorale auprès des républicains de Virginie. L'heure est aux prédictions, mais tout le monde ne se mouille pas.

01h48 : Visiblement, Bernie Sanders n'est pas prêt de s'arrêter. Trente-cinq Etats n'ont pas encore voté, rappelle-t-il à l'issue de son discours ce soir. "Nous allons mener le combat" dans ces Etats, prévient le sénateur.

01h44 : "A la fin de la journée, nous allons gagner des centaines de délégués."

Malgré la victoire annoncée d'Hillary Clinton en Géorgie et en Virginie, Bernie Sanders se veut rassurant face à ses supporters. Même s'il ne remporte pas ces Etats, cela ne veut pas dire qu'il repartira sans aucun délégué.

01h39 : Dans son discours, Bernie Sanders évoque Hillary Clinton, qu'il associe comme à son habitude à "l'establishment". Il est plus que jamais en campagne, "pas pour élire un président", mais pour engager une "révolution politique".



(ABC NEWS)

01h35 : "This campaign is about transforming America" Bernie Sanders celebrates his win in Vermont

01h35 : "On veut gagner partout dans le pays, cela va sans dire. Mais cela signifie quelque chose, (...) de voir que les gens qui me connaissent ont autant voté pour moi."

Bernie Sanders s'exprime depuis son fief du Vermont, où il est donné gagnant. "C'est si bon d'être à la maison", explique-t-il à la tribune.

01h29 : Reminder: Early exit polls in Iowa had Trump winning and Cruz losing. They're interesting, but not necessarily indicative.

01h29 : Rappelons qu'il ne s'agit pour l'heure que d'estimations. Sur Twitter, un journaliste du Boston Globe appelle à la prudence, en notant que les sondages sortis des urnes se sont déjà révélés faux par le passé.

01h25 : UPDATE: Toss-up btw. @RealDonaldTrump and @MarcoRubio in VA primary: https://t.co/BUqYBYsrIM #SuperTuesday

01h25 : UPDATE: Toss-up btw. @RealDonaldTrump and @JohnKasich in VT primary: https://t.co/BUqYBYaQkc #SuperTuesday

01h25 : Vers une déception pour Donald Trump ? Il est encore trop tôt pour le dire avec certitude, mais le milliardaire pourrait être battu par John Kasich, un modéré, dans le Vermont. En Virginie, c'est très serré face à Marco Rubio. Regardez les estimations de la chaîne CBS.

01h20 : Bonsoir @Malek Scalbert. Non, nous ne connaîtrons pas le nom des candidats investis cette nuit, car aucun candidat ne peut prétendre à une majorité de délégués à l'issue du "Super Tuesday". Mais cela devrait permettre d'y voir plus clair.

01h20 : Bonsoir, Un candidat peut-il prendre le large dès ce soir au niveau des délégués et mettre fin à la primaire de son camp ? Merci pour ce live.

01h15 : Here's a vibe of the room at Hillary Clinton's Miami event @CBS12

01h14 : Liesse à Miami. En 2008, Clinton n'avait pas remporté la Virginie et la Géorgie contre Obama #SuperTuesday

01h14 : Ces deux victoires laissent augurer de bons résultats pour Hillary Clinton. C'est la liesse à Miami, en Floride, où la candidate se trouve pour cette soirée du "Super Tuesday".

01h08 : Thank you Georgia!#SuperTuesday #Trump2016

01h08 : Donald Trump n'a pas perdu de temps : à peine sa victoire annoncée en Géorgie par les télévisions américaines, le milliardaire a remercié les électeurs sur son compte Twitter.

01h07 : #Election2016 #SuperTuesday @realDonaldTrump l'emporte en Géorgie mais résultats serrés en Virginie et Vermont. #supersurprise @francetvinfo

01h07 : Donald Trump serait le vainqueur des primaires républicaines en Géorgie, d'après les projections des médias américains. Les résultats sont plus serrés en Virginie et dans le Vermont.

01h05 : Hillary lost Virginia and Georgia in 2008 - big win for her tonight. Virginia key battleground win. #SuperTuesday #HillaryClinton

07h45 : Que Bernie Sanders remporte la primaire dans le Vermont n'est pas une surprise, puisque il s'agit du fief du sénateur. La victoire d'Hillary Clinton en Virginie et en Géorgie est très symbolique : elle avait perdu dans ces Etats face à Barack Obama en 2008, comme le rappelle ce journaliste de NBC.

01h01 : Hillary Clinton remporterait les primaires démocrates en Géorgie et en Virginie, Bernie Sanders dans son fief du Vermont, selon les projections de CNN.

00h55 : Evidemment, ce "Super Tuesday" fait la une de nombreux journaux américains aujourd'hui. Exemple avec le Boston Globe, dans le Massachusetts, le San Antonio Express-News, au Texas, et The Oklahoman... dans l'Oklahoma, comme son nom l'indique.





00h49 : Mais avant cela, jetons un œil aux résultats des précédents scrutins. Chez les démocrates, Hillary Clinton a pour l'instant engrangé 91 délégués, contre 65 pour son opposant Bernie Sanders. Côté républicain, Donald Trump domine avec 82 délégués, contre seulement 17 et 16 pour ses plus proches adversaires, Ted Cruz et Marco Rubio.

00h45 : Quinze minutes même @Anonyme ! Dans quinze petites minutes, les bureaux de vote seront fermés en Géorgie, dans le Vermont et en Virginie ! On attend les premiers résultats avec impatience...


00h45 : Encore 18 MN, tic-tac

00h39 : GEORGIA, VERMONT & VIRGINIA: You have 1 hour left to vote. Get to your polling place and vote for me! #SuperTuesday

00h39 : Just a few hours left, Super Tuesday voters! Confirm your polling place here and head over. https://t.co/E6qaFqOOtC

00h39 : Sur Twitter, les candidats eux aussi font campagne jusqu'à la dernière minute. Exemple ici avec Hillary Clinton et Marco Rubio, qui appellent leurs soutiens à se déplacer dans les bureaux de vote avant leur fermeture. Rien à voir avec la France, où c'est silence radio le jour d'une élection.

00h33 : L'Iowa, le New Hampshire, le Nevada et la Caroline du Sud ont déjà voté en février, 12 Etats votent aujourd'hui. A l'issue du "Super Tuesday", 16 Etats seulement auront donc déjà fait leur choix... même pas un tiers ! Vous pouvez retrouver le programme de toutes les primaires dans notre article sur les résultats.

00h26 : A la sortie du métro, on peut aussi s'inscrire pour voter lors des élections générales.

00h25 : Il vient pour inciter les gens à voter. "Même des pro-Hillary ou des républicains. Voter c'est important." @F2Washington

00h25 : Sortie du métro à Arlington Virginie. On rencontre Todd, volontaire pour Bernie Sanders.

00h25 : Outre-Atlantique, les militants font compagne jusqu'à la dernière minute ! Les équipes de France 2 Washington ont croisé un soutien de Bernie Sanders à la sortie du métro en Virginie, où les bureaux de vote doivent fermer d'ici quelques dizaines de minutes.

00h18 : En Virginie, les bureaux de vote doivent justement fermer dans les toutes prochaines minutes. Dans cet Etat comme ailleurs aux Etats-Unis, on vote un peu partout : dans des églises, dans des casernes de pompiers, dans des gymnases...



(ANDREW CABALLERO-REYNOLD, SAUL LOEB / AFP)

00h23 : Bonsoir @FeelTheBern et, encore un peu de patience ! Les bureaux de vote ferment à 1 heure du matin (heure de Paris) dans trois des Etats du "Super Tuesday": la Géorgie, le Vermont et la Virginie. On devrait donc avoir de premiers résultats à partir de ce moment-là. Stay tuned !

00h11 : Bonsoir ! Vers quelle heure aura-t-on les premiers résultats et de quels états ?

00h11 : Avons-nous des premiers résultats partiels ? Sinon, quand tomberont-ils ?

00h06 : La journée est cruciale pour les candidats car de nombreux délégués sont en jeu et ce sont eux qui, in fine, départageront les candidats. Côté républicain, 595 délégués sont à répartir cette nuit (il en faut 1 237 pour crier victoire). Côté démocrate, ils seront 865 (sur les 2 382 nécessaires pour l'emporter).

00h05 : Mais au fait, c'est quoi le "Super Tuesday" ? C'est LE jour crucial de la campagne outre-Atlantique : le jour où un grand nombre d'Etats tiennent simultanément des caucus ou des primaires, destinés à désigner les futurs candidats à la Maison Blanche. Cette année, douze Etats y participent, ici en bleu sur la carte.

00h00 : Voici ce qu'il faut retenir de l'actualité à minuit.

• C'est aujourd'hui le "Super Tuesday". Les primaires du jour se tiennent dans 12 Etats. Donald Trump, chez les républicains, et Hillary Clinton, chez les démocrates, sont les favoris. Pour comprendre tous les enjeux de cette journée, lisez cet article.

• L'Assemblée nationale a publié, lundi soir, le détail de la réserve parlementaire de chaque député. Plus de deux cents députés PS ont versé une partie de leur réserve à la Ligue de l'enseignement, proche du PS et anti-FN. Des versements à la demande du président du groupe. Notre journaliste Carole Bélingard nous en dis plus dans cet article.

"Le gouvernement est tombé sur la tête". Corinne Lepage est vent debout après un amendement déposé par le gouvernement dans le cadre de la loi biodiversité. Il menace en effet le principe pollueur-payeur pour le remplacer par celui de "pollué-payeur", selon l'ancienne ministre de l'Environnement. Notre collègue Simon Gourmellet fait le point sur cette nouvelle polémique dans cet article.

• Marine Le Pen a passé la journée entourée de ses proches au Salon de l'agriculture. Notre journaliste Vincent Matalon a interrogé une partie des éleveurs avec qui la patronne du FN s'est entretenue, et le constat est presque toujours identique : ses promesses sont accueillies avec autant de méfiance que celles des autres responsables politiques.