New York : un chauffard renverse des piétons à Times Square et tue une femme de 18 ans

"Sur la base de l'information dont nous disposons pour l'instant, il n'y a aucune indication qu'il s'agissait d'un acte de terrorisme", a déclaré le maire de New York. L'enquête s'oriente plutôt sur la piste d'un accident dû à la consommation d'alcool ou de drogue.

La voiture qui a renversé des piétons sur l\'emblématique place de Times Square, à New York, le 18 mai 2017.
La voiture qui a renversé des piétons sur l'emblématique place de Times Square, à New York, le 18 mai 2017. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un conducteur a renversé 23 piétons sur l'emblématique place de Times Square à New York (Etats-Unis), jeudi 18 mai. Il a tué une femme de 18 ans et a fait plusieurs blessés graves. Le chauffard, arrêté peu après l'accident, a été identifié comme étant Richard Rojas, un ex-militaire de 26 ans habitant dans le Bronx, avec un casier judiciaire. 

"Sur la base de l'information dont nous disposons pour l'instant, il n'y a aucune indication qu'il s'agissait d'un acte de terrorisme", a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio, soucieux de rassurer New-Yorkais et touristes dans un contexte de multiples attentats à la voiture-bélier en Europe.

Voir la vidéo

Arrêté plusieurs fois pour conduite en état d'ivresse

Cet accident est survenu juste avant midi, heure locale. Des centaines de personnes prenaient le soleil sur la place, alors que débutait la pause déjeuner pour les nombreux employés des immeubles de bureaux alentour. C'est à ce moment-là que la voiture, une Honda Accord bordeaux, est arrivée à vive allure sur le trottoir de la 7e Avenue et a renversé des piétons sur un peu plus de trois pâtés de maisons, de la 42e à la 45e rue.

La berline s'est arrêtée après avoir percuté un poteau de signalisation. Le suspect a été interpellé après avoir tenté de s'enfuir. L'enquête va déterminer s'il était en état d'ivresse. Il avait déjà été arrêté trois fois à New York, entre 2008 et 2015, pour des faits de conduite en état d'ébriété.