Marée noire : mobilisation générale en Louisiane, état d'urgence en Floride

La compagnie pétrolière britannique, qui exploitait la plate-forme de forage à l'origine de la marée noire, en assume "l'entière responsabilité". _ Les garde-côtes et l'armée sont mobilisés, en Louisiane, pour tenter de limiter l'impact de la nappe de pétrole. Le combat s'annonce déséquilibré, et ne fait que commencer...

(Radio France © France Info)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Actualisé à 23h30

C'est un engagement sans équivoque : BP "assume l'entière responsabilité de la marée noire et la nettoiera", affirme une porte-parole du groupe britannique. Le coût du nettoyage est d'ores et déjà estimé entre deux et trois milliards de dollars.
_ La compagnie pétrolière, par ailleurs, paiera des dommages et intérêts aux personnes en mesure de "présenter des plaintes légitimes".

Des victimes de la marée noire, il y en aura sans doute beaucoup en Louisiane : c'est l'Etat du sud des Etats-Unis le plus directement menacé par la nappe de pétrole.
L'armée et les garde-côtes ont commencé à mettre en oeuvre tous les moyens disponibles pour tenter de limiter les dégâts : des barrages flottants ont été déployés sur près de 50 km, ainsi que des systèmes de récupération des hydrocarbures.
L'armée de l'Air a quant à elle déployé deux avions de transport militaire
C-130 équipés de systèmes d'épandage de produits chimiques censés aider à
disperser la nappe.

La Floride, à l'est de la Louisiane, a décrété à son tour l'état d'urgence.

Avec 800.000 litres de pétrole s'échappant chaque
jour de la plateforme, la catastrophe pourrait dépasser en ampleur celle de
l'Exxon Valdez, la pire de l'histoire américaine, en 1989.
_ Les causes de l'incendie, puis de l'explosion de la plate-forme dans le golfe du Mexique ne sont pas encore établies précisément. Tant qu'elles ne le seront pas, le gouvernement américain n'autorisera pas de nouveaux forages pétroliers en mer : l'engagement, cette fois, vient d'un conseiller du président Obama.

Une autre plate-forme a chaviré

Comme si cela ne suffisait pas, les garde-côtes américains ont annoncé vendredi soir qu'ils intervenaient sur un autre accident impliquant une plate-forme de forage : celle-ci a chaviré dans un chenal de navigation près de Morgan City, toujours en Louisiane.
_ Aucune fuite de pétrole n'aurait été détectée à la suite de chavirage. Des barrages flottants ont été installés autour de la plate-forme, par mesure de précaution.