Près de 10 000 policiers et pompiers réunis à Los Angeles pour les "World Police and Fire Games" : "C'est phénoménal !"

Les "World Police and Fire Games", compétition sportive internationale réservées aux policiers, pompiers et premiers secours, se déroulent jusqu'au 16 août à Los Angeles. 

La cérémonie d\'ouverture des World Police and Fire Games a eu lieu lundi soir au Coliseum, le stade des JO de Los Angeles de 1932 et 1984.
La cérémonie d'ouverture des World Police and Fire Games a eu lieu lundi soir au Coliseum, le stade des JO de Los Angeles de 1932 et 1984. (LOIC PIALAT/RADIO FRANCE)
avatar
Edité par Clément GuerreLoïc PialatfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Los Angeles accueille depuis lundi et jusqu'au 16 août une compétition sportive internationale peu connue : les World Police and Fire Games. Sorte de Jeux mondiaux des policiers, des pompiers et des premiers secours, l'événement, créé en 1985, a lieu tous les deux ans. De l'Inde à l'Équateur en passant par le Nigeria ou la Pologne, 8 000 athlètes du monde entier participent cette année, dont une cinquantaine de Français.

Du grand spectacle

Personnages de Star Wars pour accueillir les délégations, hélicoptères survolant le stade et présence de l'ex-star de la boxe Oscar de la Hoya... Los Angeles a sorti le grand jeu pour l'occasion. Présent pour la cérémonie d'ouverture, le maire de la ville, Eric Garcetti, a tenu à remercier tous les pompiers et tous les policiers pour leur engagement au quotidien.

Peu importe la rue du monde que vous protégez, vous avez ce réflexe universel le plus beau qu'il soit de sauver des vies"

Eric Garcetti, maire de Los Angeles

Une soixantaine d'épreuves

Après la cérémonie d'ouverture, place aux sports. Il y en a une soixantaine, parfois étonnants comme les fléchettes, le jet de fer à cheval ou la montée d'escaliers. Un policier de Tampere (Finlande) dispute, lui, le tournoi de hockey sur glace contre la police de Moscou. Toujours en hockey, Maxime est venu de Montréal pour la compétition. En 2015, il a perdu en quart de finale mais cet ancien pro compte bien faire mieux cette année. Venir ici, "c'est plaisant" explique-t-il. Mais surtout, on représente notre pays, c'est une certaine fierté." Ces "Jeux" devaient avoir lieu chez lui à Montréal. Mais les pompiers locaux, en conflit avec leur hiérarchie, ont demandé à leurs confrères de les boycotter, d'où la compétition à Los Angeles.

Question ambiance, difficile de rivaliser avec la délégation brésilienne. Mais les Français parviennent à se faire entendre en chantant la marseillaise.
Question ambiance, difficile de rivaliser avec la délégation brésilienne. Mais les Français parviennent à se faire entendre en chantant la marseillaise. (LOIC PIALAT/RADIO FRANCE)

Les survêtements ont remplacé les uniformes

Dans les tribunes du stade Coliseum, qui a accueilli les JO de 1932 et de 1984, des centaines de spectateurs, français et brésiliens, sont venus encourager leur pays. Hélène fait partie du groupe venu soutenir des policiers lyonnais et parisiens engagés dans les épreuves de tir et de karaté. Elle a réussi à venir grâce à l'aide financière "de donations et de sponsors car il n'y a aucune aide de la part de l'administration", explique-t-elle.

Régis, lui, est un pompier niçois et il est passé par un crowdfunding pour financer son voyage. Ce spécialiste de la brasse va nager dans la piscine où les Jeux olympiques de 1984 ont eu lieu, là où de grands noms ont nagé. "C'est quelque chose de phénoménal qui ne se reproduira pas deux fois dans une vie !", raconte le soldat du feu. 

Les World Police and Fire Games de Los Angeles, reportage de Loïc Pialat

00:00-00:00

audio
vidéo