États-Unis : le fiancé d'une victime des armes à feu remporte un scrutin local en Virginie

Depuis que sa petite amie, journaliste télé, a été abattue en plein direct il y a deux ans, Chris Hurst s'est lancé en politique avec une volonté : renforcer le contrôle sur les armes à feu. Il vient d'être élu à la Chambre des délégués de Virginie. 

Chris Hurst, candidat démocrate élu à la Chambre des délégués de Virginie, ici en campagne en juillet 2017.
Chris Hurst, candidat démocrate élu à la Chambre des délégués de Virginie, ici en campagne en juillet 2017. (THE WASHINGTON POST / GETTY IMAGES)
avatar
Grégory PhilippsRadio France

Mis à jour le
publié le

Alors que Donald Trump a été élu il y a tout juste un an, plusieurs élections locales ont eu lieu mardi 7 novembre aux Etats-Unis. Ce sont les démocrates qui ont remporté les deux élections les plus importantes, et qui décrochent les postes de gouverneurs dans les Etats de Virginie et du New Jersey. Mais ces scrutins locaux ont aussi vu l’émergence et l’élection de petits candidats aux profils atypiques. À la Chambre des délégués de Virginie, par exemple, un journaliste parti en croisade contre les armes à feu a remporté le scrutin. Sa fiancée, la journaliste Alison Parker, avait été abattue en plein direct, il y a deux ans.

Je ne sais pas pourquoi cet homme a décidé de cibler l’amour de ma vie, mais ce que je peux vous dire, c’est que ce genre de drame arrive encore et encore.

Chris Hurst

Le 26 août 2015, alors qu’Alison est en duplex pour une télévision locale, en train d’interroger la directrice de la chambre de commerce locale, un homme surgit et ouvre le feu. Les téléspectateurs assistent à la scène en direct : Alison Parker et son caméraman sont tués sur le coup.

Deux ans plus tard, Chris Hurst, son fiancé, s’est lancé en politique sous l’étiquette démocrate, avec un seul combat : renforcer le contrôle sur les armes à feu : "Quand un incident comme celui-là arrive, explique-t-il, tout le monde est dévasté, tout le monde se dit qu’il faut parler de ce problème, et puis on oublie. Mais je pense qu’il est temps que tous ensemble, dans cette société, on décide que ça suffit. Trop, c’est trop !"

Élu malgré une tradition "pro-gun" très ancrée

Pour cette élection, Chris Hurst affrontait un républicain soutenu par la NRA, le lobby pro-armes aux Etats-Unis. L’ancien journaliste l’a donc emporté et siégera à la Chambre des délégués de cet État rural, plutôt conservateur, et dont les habitants sont généralement très attachés au deuxième amendement de la Constitution américaine, qui garantit le droit de porter une arme pour tout citoyen des Etats-Unis.

D’autres élections surprises

Outre Chris Hurst, ces élections locales ont vu percer d’autres "petits" candidats. Une candidate transgenre, Danica Roem, a été élue, toujours en Virginie, à la Chambre locale de l’Etat. C’est une première dans l’histoire du pays. Autre première fois, cette fois-ci pour la ville de Charlotte, en Caroline du Nord, où une femme afro-américaine, Vi Lyles, a remporté la mairie.