Gene Cook : le vétéran américain qui se faisait passer pour un héros

L'homme revenait chaque année en Normandie pour vanter ses exploits. Sauf qu'il mentait : il n'a jamais pris part à la Libération.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Du mythe au mythomane. Gene Cook, a menti pendant des années. Le vétéran venait dormir à Ravenoville (Manche) à chacun de ses retours en Normandie. Dans une ferme où l'ancien militaire disait avoir atterri le 6 juin 1944. Il était même venu témoigner dans une école primaire, auprès des enfants. Ici, tout le monde le connaissait.

Un historien américain découvre le mensonge

Il revenait souvent en Normandie pour se vanter de ses exploits. Il disait avoir appartenu au 506e régiment de la 101e Airborne. Une plaque à son nom a même été apposée sur un mur, rendant hommage aux troupes aéroportées. Gene Cook disait à tout le monde qu'il était sur les photos. Il en avait même dédicacé quelques-unes. C'est un historien américain qui a découvert la supercherie. Il a retrouvé un CV militaire américain décerné par le ministère américain de la Défense et que Gene Cook avait soi-disant perdu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gene Cook
Gene Cook (FRANCE 3)