États-Unis : un différend familial à l'origine de la fusillade au Texas

La fusillade au Texas n'est pas un acte terroriste. Elle trouverait son origine dans un différend familial. La tuerie a fait 26 morts, mais Donald Trump refuse de revenir sur la législation sur les armes.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une manifestation au cœur du Sénat a eu lieu à Washington ce lundi 6 novembre au lendemain de la fusillade du Texas. Les militants exigent la vérification obligatoire des antécédents de tous ceux qui achètent des armes. Avec une telle loi, Devin Patrick Kelley n'aurait pas pu se procurer ses armes. Décrit comme une personne instable, l'ancien militaire de 26 ans avait été renvoyé de l'armée après un passage en cour martiale pour violences familiales.

Il aimait les armes

Selon les autorités, le tireur voulait s'en prendre à sa belle-famille, qui fréquentait l'église, mais qui n'était pas présente dimanche. Le tueur blessé se serait suicidé au terme d'une course poursuite avec des riverains. Devin Kelley aimait les armes et partageait sa passion sur les réseaux sociaux. Ce lundi soir, le périmètre de sécurité est toujours maintenu. Les enquêteurs exploitent les vidéos tournées dans l'enceinte de l'église au moment du drame.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tuerie Texas
Tuerie Texas (france 2)