"Je ne peux exprimer à quel point j'avais tort" : un artiste pro-armes change d'avis après avoir survécu à la tuerie de Las Vegas

Caleb Keeter, musicien country et fervent défenseur du port d'armes, se produisait sur scène quelques heures avant la fusillade qui a fait 59 morts et plus de 500 blessés.

Caleb Keeter (à gauche) et le Josh Abbott Band, à Austin (Texas), le 26 août 2016.
Caleb Keeter (à gauche) et le Josh Abbott Band, à Austin (Texas), le 26 août 2016. (RICK KERN / WIREIMAGE / GETTY IMAGES)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le drame l'a fait changer de camp. Caleb Keeter est le guitariste du groupe Josh Abbott Band, qui s'est produit sur la scène du festival Route91, à Las Vegas, quelques heures avant que Stephen Paddock ouvre le feu sur la foule, dimanche. Après le massacre, dans lequel au moins 59 personnes sont mortes et plus de 500 ont été blessées, ce musicien de country, fervent défenseur du port d'armes, explique avoir changé d'avis, lundi 2 octobre, sur Twitter. Caleb Keeter réclame "un contrôle des armes, tout de suite".

"J'ai été un partisan du deuxième amendement toute ma vie, écrit-il. Jusqu'aux événements d'hier soir, je ne peux pas exprimer à quel point j'avais tort." Et d'ajouter : "Des membres de notre équipe ont des permis de port d'armes, il y avait des armes légales dans notre bus. Elles ont été inutiles", raconte encore le guitariste. "Nous ne pouvions pas les toucher, de peur que la police pense que nous participions au massacre." 

Nous avons besoin d'un contrôle des armes, TOUT DE SUITE. Mon plus grand regret est de ne l'avoir pas réalisé  avant que mes frères de route et moi-même ne soyons menacés.

Caleb Keeter

Twitter

Le groupe se trouvait dans le même hôtel que Stephen Paddock, quand il a tiré sur les spectateurs du festival. Le guitariste explique avoir écrit un message d'adieu à ses parents et à "l'amour de [sa] vie", ainsi qu'un testament, car il pensait "ne pas passer la nuit". "Cela a suffi à me faire réaliser que tout ceci est totalement hors de contrôle", ajoute le musicien, qui insiste sur la puissance des armes utilisées par le tireur : "Des gars de notre équipe qui se trouvaient près de victimes ont été blessés par des éclats de balles."