États-Unis : une puce sous la peau des salariés

Une puce sous la peau en guise de badge professionnel... Une petite entreprise américaine offre la possibilité à ses salariés de se faire implanter un composant électronique grand comme un grain de riz, une puce électronique qui leur sert pour aller payer à la cafeteria ou encore faire des photocopies. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans cette entreprise informatique américaine, pour s'acheter une boisson au distributeur, plus besoin de pièces : il suffit de tendre la main. "Je scanne le produit, je vais payer avec ma carte de crédit. Pour cela, je passe ma main devant le lecteur pour payer", détaille Tood Westby, salarié de l'entreprise. Comme la moitié de ses collègues, cet employé a accepté de se faire implanter une puce électronique comme celle-ci, de la taille d'un grain de riz. Le système utilise la même technologie que le paiement sans contact. "Ça facilite le quotidien. En termes de sécurité, je pense que c'est bien aussi pour les personnes qui oublient leur badge", justifie Franck Matel, directeur des ressources humaines. 

"Cela permet à l'employeur de surveiller les allées et venues de ses employés"

Les Américains ne sont pas les premiers à utiliser cette technologie. Ouvrir la porte de son bureau, allumer son ordinateur ou son téléphone avec ce geste : dans cette entreprise belge, les salariés volontaires sont équipés de cette puce. Nom, numéro du salarié... Ils peuvent échanger des données. Dès lors se pose la question de la confidentialité de celles-ci. Certains y voient un risque d'espionnage du personnel, comme Alexis Deswaef, président de la Ligue des droits de l'Homme (Belgique) : "Cela permet à l'employeur de surveiller les allées et venues de ses employés, combien de temps ils passent en dehors de leur bureau [...]". Pour l'instant, en France, ce dispositif n'existe pas. La CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) reste très prudente sur la collecte et l'utilisation des données.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Des employés d\'une société belge ont accepté de se faire implanter sous la peau une puce faisant office de clé et de badge et recelant de nombreuses informations.
Des employés d'une société belge ont accepté de se faire implanter sous la peau une puce faisant office de clé et de badge et recelant de nombreuses informations. (France 2)