Etats-Unis : un homme arrêté pour avoir voulu enlever un chien des Obama

Agé de 49 ans, il a indiqué aux policiers qu'il était le fils de John F. Kennedy et de Marilyn Monroe. Il est poursuivi pour possession d'armes non enregistrées auprès des autorités.

Le président américain Barack Obama et son chien Bo, le 15 mars 2012 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis).
Le président américain Barack Obama et son chien Bo, le 15 mars 2012 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis). (JIM WATSON / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il rêvait de se rendre à la Maison Blanche pour enlever un chien de la famille Obama. Un homme de 49 ans a été arrêté à Washington (Etats-Unis), mercredi 6 janvier, comme l'a révélé la chaîne NBC (en anglais),deux jours plus tard.

Originaire du Dakota du Nord, Scott Stockert a été arrêté dans un hôtel de la capitale fédérale par le Secret Service, chargé de la protection du président américain. Ces hommes avaient été alertés des desseins de l'homme par le bureau du Minnesota du service Selon le Secret Service, l'homme souhaitait enlever le chien Bo, le plus vieux des deux chiens d'eau portugais de la famille. L'autre chien est une femelle prénommée Sunny.

Deux fusils, 300 balles, une machette et un gourdin

L'homme, incohérent, aurait dit aux policiers être le fils de John F. Kennedy et de Marilyn Monroe et s'appeler Jésus Christ. Mais il avait dans sa voiture deux fusils et plus de 300 balles, ainsi qu'une machette et un gourdin, ce qui lui a valu le chef d'inculpation de possession d'armes non enregistrées auprès des autorités. Il a comparu jeudi devant un tribunal de Washington. Un juge l'a libéré vendredi, sous conditions. Il a notamment l'interdiction de s'approcher de la Maison Blanche et du Capitole.