Etats-Unis : la Californie subit sa première grosse tempête causée par El Niño

En l'espace d'une journée, 3,6 cm d'eau se sont abattus sur l'aéroport de Los Angeles, dépassant l'ancien record de 1979. 

Un automobiliste monte sur le toit de sa voiture, après s'être retrouvé piégé par les eaux, le 5 janvier 2016 en Californie (Etats-Unis). 
Un automobiliste monte sur le toit de sa voiture, après s'être retrouvé piégé par les eaux, le 5 janvier 2016 en Californie (Etats-Unis).  (GENE BLEVINS / REUTERS)

Mis à jour le , publié le

Le phénomène El Niño continue de frapper les Etats-Unis. Il est responsable de la première grosse tempête de la saison qui a frappé le sud de la Californie, mardi 5 janvier. De fortes pluies se sont abattues sur cette région touchée par la sécheresse, causant par endroits inondations et coulées de boue. Selon le Service national de météorologie, 3,6 cm de pluie sont tombés sur l'aéroport de Los Angeles, dépassant l'ancien record de 3,4 cm en 1979. 

D'autres tempêtes attendues dans les prochains jours

Des pluies torrentielles ont également été signalées dans d'autres parties de cet Etat de l'ouest des Etats-Unis, provoquant des alertes aux crues éclair, des coupures de courant ainsi que la fermeture de plusieurs routes. Bien que les pluies aient baissé d'intensité en fin d'après-midi, les météorologues préviennent que des tempêtes, dues à El Niño, sont attendues mercredi, jeudi et peut-être vendredi.

Le Service national de météorologie a précisé que les alertes aux crues éclair resteraient valables jusqu'à jeudi soir dans la région de San Diego et dans d'autres zones côtières, où il a été demandé aux habitants de régions de basse altitude de gagner des terres plus élevées.