Etats-Unis : ils portent des tutus pour dénoncer les propos homophobes d'un sénateur du Wyoming

Le sénateur républicain Mike Enzi a reconnu dans un communiqué "un mauvais choix de mots".

Le sénateur républicain Mike Enzi, à Washington (Etats-Unis), le 24 mars 2015.
Le sénateur républicain Mike Enzi, à Washington (Etats-Unis), le 24 mars 2015. (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il ne s'attendait sûrement pas à une telle vague de réactions. Le sénateur républicain Mike Enzi a provoqué un tollé après avoir tenu des propos homophobes face à des enfants, rapporte le Huffington Post (en anglais), lundi 1er mai.

Le 25 avril, en s'adressant à des élèves, il a estimé qu'ils étaient libres d’être qui ils voulaient tant qu’ils ne l’imposaient pas aux gens. Et de lancer :

Je connais un gars qui porte des tutus et va dans des bars le vendredi soir, et il est toujours surpris de se retrouver dans des bagarres. Et bien, il le cherche un peu.

Mike Enzi, sénateur républicain du Wyoming

Le même jour, il publie un communiqué dans lequel il reconnaît "un mauvais choix de mots", rapporte Mashable (en anglais). Mais pour Patrick Harrington, habitant du Wyoming, cela ne passe pas. Il a alors lancé un mouvement de contestation fondé sur la moquerie et les tutus, raconte le Huffington Post. "Je suis vraiment triste que le Wyoming vive en quelque sorte dans l’ombre sombre du mythe, selon lequel nous sommes juste un Etat qui déteste complètement les gays, et je pense qu’avec cette action, nous le corrigeons", ajouté l'un de ses amis.

Voici un aperçu des photos prises lors de cette mobilisation partagée sur les réseaux sociaux avec le hashtag #liveandlettutu sur Twitter et sur Instagram.

Portraits of Real Wyoming #2 #liveandlettutu

Une publication partagée par Eric Krszjzaniek (@krszjz) le

Une publication partagée par Eric Krszjzaniek (@krszjz) le

I love these men #liveandlettutu

Une publication partagée par Tonia Dousay (@tadousay) le

Une publication partagée par GANG (@tywolf111) le

Une publication partagée par Carlvert Green (@ceyonce) le