Etats-Unis-Corée du Nord : la tension monte

Quelques jours après le bombardement d'une base aérienne en Syrie, Donald Trump ouvre un nouveau front avec la Corée du Nord dans le viseur. Un porte-avions américain sera bientôt sur zone.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les États-Unis n'écartent plus l'option militaire en Corée-du-Nord. Washington a envoyé un porte-avions au large de la péninsule alors que les experts internationaux observent depuis plusieurs semaines une forte activité autour du site nucléaire nord-coréen. Cette semaine, Américains et Sud-Coréens s'entraînent conjointement en mer jaune. Le régime de Pyongyang dénonce un déploiement insensé : "Nous sommes prêts à réagir, quelle que soit la guerre voulue par les États-Unis. Nous les tiendrons responsables de toute action catastrophique qui pourrait surgir". Depuis ce matin, mardi 11 avril, dans les rues de la capitale nord-coréenne, ce message officiel est diffusé en boucle.

De multiples provocations

Pyongyang s'apprête à fêter samedi prochain le 105e anniversaire de Kim Il-sung, fondateur de la Corée du Nord. Le régime marque souvent les anniversaires importants par des essais nucléaires. Deux ont été tirés en 2016 et depuis plusieurs mois, il multiplie les provocations. Donald Trump sur son compte Twitter en appelle à la Chine et se fait menaçant : "La Corée du Nord cherche les ennuis. Si la Chine décide d'aider, ce sera formidable sinon nous résoudrons le problème sans eux". Les renseignements américains pensent que la Corée du Nord pourrait disposer d'ici moins de deux ans d'un missile nucléaire capable d'atteindre le sol américain.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'USS Carl Vinson ets a flotte, lors d\'un exercice militaire dans la mer des Philippines, le 28 mars 2017. 
L'USS Carl Vinson ets a flotte, lors d'un exercice militaire dans la mer des Philippines, le 28 mars 2017.  (MCS 3RD CLASS MATT BROWN / US NAVY / AFP)