États-Unis : Barack Obama part en croisade contre les armes à feu

Le président américain plaide pour un meilleur contrôle des armes à feu et veut reformer la législation sur les armes sans passer par le Congrès où les Républicains sont majoritaires.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Les armes. Pour Barack Obama, le sujet est l'une des faiblesses de son double mandat. "Lui qui a déjà légiféré sur la reforme de la santé, sur le mariage gay, qui a opéré des rapprochements avec l'Iran, avec Cuba, n'arrive pas à légiférer sur le contrôle des armes à feu. Il dit que ce sera l'une de ses priorités en 2016 dès le mois de janvier. Ce ne sera pas facile, la marge de manoeuvre est étroite", souligne Jacques Cardoze.

En 2012, un étudiant abat 26 personnes, dont 20 enfants d'une école primaire. Dans un pays alors choqué, Barack Obama sent qu'il peut s'attaquer au lobby des armes, mais le Congrès l'en empêche, un échec terrible pour lui.

Les salons de vente et Internet visés

Que peut faire Barack Obama dans un pays où la constitution autorise le port d'armes ? Depuis vendredi 1er janvier, il est même possible de se promener pistolet à la ceinture dans les lieux publics du Texas. Le revolver est le cadeau le plus offert au pied du sapin américain. Beaucoup disent avoir peur depuis l'attaque de San Bernardino. La législation voulue par le président américain devrait porter sur la vente sur Internet et ces salons où l'on peut se procurer une arme sans passer par un réel contrôle d'identité ou de passé judiciaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Barack Obama lors de son discours lors de l'inauguration de la COP21 au Bourget, lundi 30 novembre. 
Barack Obama lors de son discours lors de l'inauguration de la COP21 au Bourget, lundi 30 novembre.  (KEVIN LAMARQUE / REUTERS)