Attentat de New York : le suspect, inculpé, se dit "satisfait de ce qu'il a fait"

Le parquet fédéral de Manhattan a annoncé mercredi l'inculpation pour terrorisme de Sayfullo Saipov, le suspect de l'attentat qui a fait huit morts et 12 blessés, qui a déclaré aux enquêteurs être "satisfait de ce qu'il a fait".

Une photographie de Sayfullo Saipov a été affichée lors d\'une conférence de presse des autorités new-yorkaises, mercredi 1er novembre 2017. 
Une photographie de Sayfullo Saipov a été affichée lors d'une conférence de presse des autorités new-yorkaises, mercredi 1er novembre 2017.  (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Le parquet fédéral de Manhattan a annoncé, mercredi 1er novembre, l'inculpation pour terrorisme de Sayfullo Saipov, le suspect de l'attentat qui a fait huit morts et 12 blessésqui a déclaré aux enquêteurs être "satisfait de ce qu'il a fait". La plainte porte sur deux chefs d'inculpation : soutien à une organisation terroriste étrangère et violence et destruction de véhicules.

Inspiré par des vidéos du groupe Etat islamique. Sayfullo Saipov a expliqué aux enquêteurs avoir été inspiré par des vidéos de l'organisation terroriste, qu'il a visionnées sur son téléphone portable. Durant l'entretien, il s'est déclaré "satisfait de ce qu'il a fait". Il a par ailleurs demandé à ce que soit accroché dans sa chambre d'hôpital un drapeau de l'EI.

Une attaque planifiée depuis un an. L'attentat de New York a été planifier "il y a environ un an", a déclaré Sayfullo Saipov , avant de décider, il y a deux mois, d'utiliser un camion bélier "pour faire un maximum de victimes". Il a précisé avoir loué un camion dès le 22 octobre pour s'entrainer, et a choisi le jour d'Halloween "pour être sûr qu'il y aurait beaucoup de gens dans les rues." Il avait auparavant songé à s'attaquer au pont de Brooklyn, très fréquenté tant par les New-Yorkais que par les touristes.

Un deuxième homme recherché. La police fédérale américaine a annoncé avoir trouvé un homme de nationalité ouzbèke, Mukhammadzoir Kadirov, pour lequel elle avait émis un avis de recherche.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MANHATTAN

23h11 : Au cours de cette conférence de presse, le FBI a confirmé que Sayfullo Saipov, principal suspect de l'attentat de New York, fait l'objet de deux chefs d'inculpation : soutien à une organisation terroriste et violence et destruction de véhicules.

23h07 : Le FBI annonce, au cours d'une conférence de presse, qu'il ne recherche plus de deuxième homme dans le cadre de l'enquête sur l'attentat qui a fait huit morts et 12 blessés, hier après-midi à New York.


22h59 : La police fédérale américaine a lancé un avis de recherche aujourd'hui, dans le cadre de l'enquête sur l'attaque qui a fait huit morts à New York hier après-midi. Elle annonce vouloir interroger un homme de nationalité ouzbèke, nommé Mukhammadzoir Kadirov.

22h53 : Bonsoir @Anonyme, cet article vous récapitule ce que nous savons, à ce stade, de l'attentat de New York et de l'enquête en cours. Nous revenons ici sur les informations dont nous disposons au sujet du principal suspect de l'attaque, Sayfullo Saipov. Dans ce sujet, France 2 revient sur les huit victimes, dont une Belge et cinq Argentins, de cet attentat.

22h53 : Bonsoir, y a t il un article qui récapitule l'attentat à New-York? Merci

22h47 : Le FBI annonce rechercher un deuxième Ouzbek dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de New York, qui a fait huit morts et 12 blessés hier après-midi dans le sud de Manhattan.

22h42 : Que lire sur franceinfo ce soir ? Voici une sélection de nos contenus de la journée :


Voici ce que l'on sait de l'attentat qui a fait huit morts et 12 blessés dans le sud de Manhattan, hier après-midi. Nous vous détaillons également le profil et le parcours de Sayfullo Saipov, principal suspect de l'attaque, ici.


France 2 a recueilli le témoignage d'une jeune Française de 27 ans, mère de trois enfants, qui a rejoint le groupe État islamique en Syrie. "On a été trompé", affirme-t-elle aujourd'hui.

"Mon quotidien est proche de celui d'un médecin." A quoi ressemble le métier d'exorciste aujourd'hui ? Nous avons rencontré plusieurs d'entre eux.

22h11 : Sayfullo Saipov, un Ouzbek de 29 ans arrivé aux États-Unis en 2010, est le conducteur présumé de la camionnette qui a tué huit personnes et blessé 12 autres dans le sud de Manhattan hier. Nous vous résumons ce que l'on sait de ce suspect dans cet article.


Une photo de Sayfullo Saipov, identifié comme l\'auteur de l\'attentat de New York, prise par la police du Missouri.

(ST. CHARLES COUNTY DEPT. OF CORR / AFP)

22h05 : Le parquet fédéral annonce l'inculpation de Sayfullo Saipov, principal suspect de l'attentat qui a fait huit morts dans le sud de Manhattan hier après-midi.

20h27 : Après cet attentat, le président américain, Donald Trump, a affirmé sa volonté de mettre fin à la loterie de cartes vertes. Retour en images sur ce changement de ton en matière d'immigration. Le dirigeant évoque également la possibilité d'envoyer le suspect principal de l'attentat à Guantanamo.



20h20 : Bonsoir @Seballiaud, en effet, le principal suspect de l'attaque est arrivé aux Etats-Unis grâce à ce système, selon les autorités. Ce dispositif, vieux d'environ vingt ans, permet chaque année à 50 000 étrangers d'obtenir une carte verte, et ainsi de vivre et travailler légalement aux Etats-Unis. Ces derniers sont tirés au sort après avoir tenté leur chance en ligne. Le bureau de France 2 à Washington vous en dit plus ici.

20h19 : Concernant l'attentat de New York, les médias parlent de "loterie à la carte verte". De quoi s'agit-il ?

18h06 : Au lendemain de l'attaque à New York, le président américain, Donald Trump, qualifie l'auteur de l'attentat d'"animal" et dit qu'il va "examiner" la possibilité de l'envoyer dans la prison de Guantanamo, dans le sud-est de Cuba, que Barack Obama souhaitait fermer.

17h26 : Selon la police de New York, l'auteur présumé de l'attaque "planifiait [l'attentat] depuis plusieurs semaines". "Il l'a fait au nom de l'Etat islamique et, parmi les objets découverts sur les lieux, se trouvait un message" manuscrit en arabe, évoquant l'"avenir éternel" du groupe jihadiste.

16h46 : Le gouverneur de l'Etat assure que le marathon de New York, prévu dimanche, aura bien lieu.

16h46 : "Cette attaque terroriste a échoué à nous terroriser."

Le gouverneur évoque la parade de Halloween qui a eu lieu après l'attentat, hier : "C'était une façon de dire : 'Nous ne céderons pas à la terreur.'"

16h17 : Lors de cette conférence de presse, le chef de la police de New York a affirmé que 20 attentats avaient été évités dans la Grosse Pomme depuis le 11 septembre 2001.

16h14 : "Nous nous souviendrons des victimes étrangères comme des New-Yorkais."


Bill de Blasio s'exprime lors d'une conférence de presse, que vous pouvez regarder sur notre antenne. Il rend hommage aux six victimes étrangères (cinq Argentins et une Belge) et aux deux victimes américaines.

15h03 : Interrogé sur les mouvements jihadistes en Ouzbékistan, le chercheur Abdelasiem El Difraoui évoque sur franceinfo "le Mouvement islamique d'Ouzbékistan, qui a été allié des talibans en Afghanistan, d'Al-Qaïda" et le cas "des Ouzbeks impliqués, plus récemment, dans les attaques à Stockholm", en Suède.

14h47 : L'auteur présumé de l'attentat d'hier est un Ouzbek de 29 ans. "Il y a des mouvements jihadistes en Ouzbékistan qui se sont globalisés depuis les années 1980, 1990, rappelle sur franceinfo le spécialiste du jihadisme Abdelasiem El Difraoui. C'est un phénomène qu'on ne regarde pas assez, parce que l'Asie centrale nous semble loin."

13h39 : Pour en savoir plus sur le principal suspect de l'attaque à la camionnette, Sayfullo Saipov, voici notre article résumant ce que l'on sait de lui. Arrivé d'Ouzbékistan il y a sept ans, il a été chauffeur routier, puis chauffeur Uber.



(ST. CHARLES COUNTY DEPT. OF CORR / AFP)

13h38 : Le gouverneur de l'Etat de New York affirme à CNN que le suspect était connu pour une série de petites infractions, principalement routières. "Ironiquement, la police l'a un jour aidé à sortir son camion d'un fossé", raconte-t-il.

13h29 : Selon le gouverneur Andrew Cuomo, l'auteur de l'attaque a agi en "loup solitaire". "Le jihad ne commence plus dans des camps d'entraînement à l'étranger, Internet sert désormais de plateforme globale, où on peut télécharger des documents, avec un modèle simple : 'Louez une voiture ou un camion et semez le désordre'", dit-il.

13h26 : "Il était lié à l'Etat islamique et s'est radicalisé aux Etats-Unis."


Sur CNN, le gouverneur accuse l'auteur de l'attentat d'hier d'être "un pauvre lâche".

13h38 : Le gouverneur de New York affirme que l'auteur de l'attentat "est lié" au groupe Etat islamique.

13h17 : Voici une sélection de unes de journaux outre-Atlantique, au lendemain de l'attentat qui a fait huit morts. Tout le pays est sous le choc.






13h10 : Comme l'indique le blog du bureau de France 2 à Washington, la loterie de la "green card" offre, chaque année, la possibilité à 50 000 personnes de pays éligible de s'installer et de travailler légalement aux États-Unis.

13h07 : Le jour se lève aux Etats-Unis, tout comme Donald Trump. Le président américain affirme que le suspect de l'attaque est arrivé dans le pays grâce à la "loterie de la carte verte". Il dit vouloir revoir ce dispositif, avec un système plus "dur" intégrant la notion de mérite.

13h01 : En ce début d'après-midi, voici les trois articles que vous consultez le plus :

• Notre présentation de la troublante découverte d'une planète "monstre"

• Notre zoom sur les gagnants et les perdants des réformes budgétaires du gouvernement

• Notre récapitulatif sur l'attaque à la camionnette à New York

11h29 : Un attentat a donc eu lieu hier soir à New York, faisant huit morts et onze blessés. Franceinfo revient en images sur cette attaque perpétrée par un homme qui a fauché cyclistes et piétons au volant d'une camionnette.




(ANDREW KELLY/ REUTERS)

10h34 : Bonjour @Anonyme, l'attentat de New York a fait huit morts, dont six étrangers, et 11 blessés. Parmi ces étrangers, on compte cinq Argentins et une Belge, ont indiqué Buenos Aires et Bruxelles.

10h16 : Connaît-on les nationalités des victimes de l'attentat de New-York ?

09h35 : L'Ouzbékistan a promis aujourd'hui de coopérer "avec tous ses moyens" à l'enquête sur l'attentat à la camionnette qui a fait huit morts à New Yor, dont l'auteur présumé a été identifié par plusieurs médias comme originaire de ce pays d'Asie centrale.

08h19 : Ces premières images de l'attentat meurtrier qui a eu lieu hier soir à New York montrent la camionnette détruite de l'auteur de l'attaque, et la réaction des passants. Le chauffeur de la camionnette a fauché des cyclistes dans le sud de Manhattan, faisant huit morts. Voici le sujet de France 2.

(FRANCE 2)

07h31 : L'ancien président des Etats-Unis, Barack Obama, et l'ex-candidate à la présidentielle, Hillary Clinton ont tous les deux exprimé sur Twitter leur soutien aux victimes de l'attentat de New York. "La résilience new-yorkaise est plus forte qu'un lâche acte de terreur", a ainsi écrit l'ancienne adversaire de Donald Trump.

07h34 : "Je viens juste d'ordonner au [ministère] de la Sécurité intérieure de renforcer notre programme de vérification déjà extrême." Après l'attaque à New York, Donald Trump a annoncé sur Twitter avoir ordonné un renforcement du programme de vérification des étrangers voulant entrer aux Etats-Unis. Vous pouvez suivre l'évolution de la situation dans notre direct.

06h37 : Bonjour @soetens2, non l'attaque à New York n'a pas été revendiquée. Cependant, selon CNN et le New York Times, les enquêteurs ont découvert une note laissée par le suspect dans laquelle il dit avoir agi au nom de l'organisation Etat islamique (EI). Plusieurs médias ont aussi indiqué que le chauffeur de la camionnette, un Ouzbek arrivé aux Etats-Unis en 2010, avait crié "Allah Akhbar" ("Dieu est grand") en sortant de son véhicule.

06h37 : L'attaque à Manhattan a-t-elle été revendiquée ?

06h10 : Bonjour @Anonyme, le maire de New York, Bill de Blasio, a rapidement qualifié cette attaque d'"acte lâche de terrorisme", sans parler de jihadisme. Le président américain Donald Trump a lui évoqué sans attendre l'organisation Etat islamique (EI). Plusieurs médias américains ont enfin indiqué que le chauffeur de la camionnette avait crié "Allah Akhbar" ("Dieu est grand") en sortant de son véhicule.

06h10 : Est ce une attaque terroriste ?