Corée du Nord : les États-Unis et la Corée du Sud envisagent des options militaires

La Corée du Nord a effectué un nouveau tir de missile. Pékin appelle à la retenue, Washington et Séoul envisagent des options militaires. Le point avec France 3.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il est présenté comme le plus puissant missile balistique jamais fabriqué par la Corée du Nord. Un missile désormais capable d'atteindre les États-Unis, selon le dictateur Kim Jong-un venu superviser le tir. Hier, vendredi 28 juillet, l'engin aurait parcouru près de 1 000 kilomètres en 47 minutes, avant de finir sa course en mer du Japon.

L'escalade

Des habitants de Pyongyang ont applaudi l'opération dans une mise en scène à la gloire du régime. Ce tir est le douzième réalisé par le régime nord-coréen depuis janvier. Cette fois, un palier a été franchi. De quoi exacerber encore un peu plus les tensions sur la péninsule coréenne.

Les États-Unis et la Corée du Sud ont immédiatement réagi et dénoncé un acte grave et provocateur. Ils ont mené un exercice conjoint ce samedi et affirment étudier des options militaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un missile balistique intercontinental nord-coréen, le 28 juillet 2017.
Un missile balistique intercontinental nord-coréen, le 28 juillet 2017. (STR / KCNA VIS KNS)