Corée du Nord : la démonstration de force

La Corée du Nord entend parader et provoquer les États-Unis ce samedi 15 avril. Pas question pour Kim Jung-Un de courber l’échine alors qu’un porte-avion américain se rapproche de la péninsule.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sur la place principale de Pyongyang (Corée du Nord), des milliers de soldats ont paradé ce samedi 15 avril, lors d’une gigantesque démonstration de force, destinée aux États-Unis. Une parade millimétrée devant le leader coréen Kim Jung-Un, tout sourire. La Corée du Nord célèbre le 105e anniversaire de la création du régime communiste.

Crainte d’essai nucléaire

Le message est clair, au moment où un porte-avion américain fait route vers la péninsule coréenne : "Si les États-Unis mènent une provocation contre nous, notre pouvoir révolutionnaire répliquera immédiatement par une frappe dévastatrice. Nous répondrons à la guerre totale par la guerre totale", a déclaré Choe Ryong Hae, numéro 2 du régime. La communauté internationale s’inquiète désormais de savoir si la Corée du Nord a les capacités de mettre ses menaces à exécution. Les experts craignent de nouveaux tirs de missiles, voire un nouvel essai nucléaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo non datée de l\'agence KCNA montre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un assistant à un entraîneemnt militaire à Pyongyang.
Une photo non datée de l'agence KCNA montre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un assistant à un entraîneemnt militaire à Pyongyang. (KCNA / REUTERS)