Chicago : un policier réclame 10 millions de dollars à la famille d'un jeune homme qu'il a abattu

Le membre des forces de l'ordre réclame des dommages pour le traumatisme que lui a causé le drame.

Des manifestants protestent à Chicago (Illinois, Etats-Unis) après la mort d'un jeune Noir, abattu par un policier, le 29 décembre 2015.
Des manifestants protestent à Chicago (Illinois, Etats-Unis) après la mort d'un jeune Noir, abattu par un policier, le 29 décembre 2015. (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un policier de Chicago (Illinois, Etats-Unis) réclame 10 millions de dollars (9 millions d'euros) aux parents d'un jeune homme qu'il a abattu, rapporte Le Monde mardi 9 février. L'officier Robert Rialmo estime qu'il mérite des dommages pour le traumatisme que lui a causé le drame.

Ce policier est intervenu le 26 décembre dernier pour mettre un terme à une dispute familiale. Lorsque les forces de l'ordre sont arrivées, Quintonio LeGrier menaçait son père avec une batte de baseball. Robert Rialmo a alors ouvert le feu et abattu le jeune Noir de 19 ans, touché par huit balles. Le policier a aussi tué la voisine de la famille, une mère de cinq enfants âgée de 55 ans. Il affirme qu'il ne l'avait pas vue au moment où il a ouvert le feu.

Le policier a été suspendu 30 jours

"Le fait que les actes de Quintonio LeGrier ont obligé l’agent Rialmo à l’abattre et à tuer accidentellement Bettie Jones a causé et continue de causer un traumatisme émotionnel extrême", explique la plainte déposée par le policier, vendredi 5 février.

L'avocat de Robert Rialmo estime que cette plainte permet à l'officier, accusé d'avoir utilisé son arme sans raison, de faire entendre sa version des faits. Le policier a été suspendu 30 jours après cet incident, sans être relevé de ses fonctions. La famille de Quintinio LeGrier, qui a porté plainte contre l'officier, dénonce une nouvelle bavure policière contre un jeune Noir.