Pour la justice turque, le journaliste Loup Bureau est membre "d'un groupe terroriste armé"

L'avocat du journaliste précise ainsi que la qualification de "son appartenance" à une organisation terroriste repose sur un reportage diffusé en 2013 sur TV5 Monde.

(LOIC VENANCE / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'acte d'accusation envers Loup Bureau est désormais connu, confirme son avocat sur Twitter, jeudi 14 septembre. Le jeune journaliste français est détenu en Turquie depuis le 1er août. Selon Manuel Pradel, cet acte d'accusation ouvre la perspective d'un procès et fixe la "position du procureur sur le principe de culpabilité du mis en cause".

Jean-Yves Le Drian en visite en Turquie

L'avocat du journaliste précise ainsi que la qualification de "son appartenance" à une organisation terroriste repose sur un reportage diffusé en 2013 sur TV5 Monde, ainsi que sur les photos et vidéos prises pour le reportage et les recherches effectuées à ce sujet.

Le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, doit plaider pour la libération de Loup Bureau auprès des autorités turques, qu'il rencontre jeudi et vendredi à Ankara (Turquie).

Lors de cette visite, Jean-Yves Le Drian va s'entretenir avec le président turc, Recep Tayyip Erdogan, mais aussi son homologue, Mevlut Cavusoglu, et le Premier ministre, Binali Yildirim, précise le Quai d'Orsay dans un communiqué publié mercredi. Le chef de la diplomatie française "rappellera la détermination des autorités françaises à obtenir le retour de notre compatriote Loup Bureau en France", peut-on lire dans ce communiqué.