Monde : les zones déconseillées par le quai d'Orsay

La France met en garde ses ressortissants à l'étranger en publiant une nouvelle carte de vigilance. Alban Mikoczy la détaille sur le plateau de France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Après l'attentat-suicide qui a frappé la Turquie ce mardi 12 janvier, l'Allemagne met en garde ses ressortissants à l'étranger sur les zones à éviter. La France en fait de même en publiant une nouvelle carte de vigilance, dressée par le quai d'Orsay.

"Si on compte les pays en guerre, les menaces d'enlèvements et les attaques terroristes, bien peu de pays sont considérés comme sans risques", annonce Alban Mikoczy. Les pays très déconseillés figurent en rouge et en orange. On y trouve surtout des pays d'Amérique du Sud, d'Afrique, et de zones de conflits comme l'Irak ou la Syrie. En jaune apparaissent les pays où la vigilance est de rigueur.

Sur 191 pays, 40 pays sont dits sûrs

"Au total, cela fait plus de la moitié de la planète", note le journaliste de France 2 après avoir fait apparaître les pays en rouge, jaune et orange. Les pays dits sûrs sont en verts. "Il en reste 40 sur les 191 de la planète", ajoute Alban Mikoczy.

Dans le bassin méditerranéen, le Maroc est dans la catégorie des pays sûrs alors que la Tunisie est en jaune. La Turquie, elle, est coupée en deux : les zones Est, vers la Syrie, sont très déconseillées, contrairement aux zones Ouest, ouvertes au tourisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers évacuent la zone après qu'une explosion a retenti dans le centre d'Istanbul (Turquie), le 12 janvier 2016.
Des policiers évacuent la zone après qu'une explosion a retenti dans le centre d'Istanbul (Turquie), le 12 janvier 2016. (OSMAN ORSAL / REUTERS)