François Hollande condamne "l'odieux attentat" d'Istanbul

Le chef de l'Etat a en outre exprimé sa "solidarité" à la Turquie, frappée par une attaque-suicide en plein cœur d'Istanbul.

François Hollande, le 22 décembre 2015 à l'Elysée. 
François Hollande, le 22 décembre 2015 à l'Elysée.  (ETIENNE LAURENT / AFP)

Mis à jour le , publié le

Le président François Hollande a dénoncé, mardi 12 janvier, "l'odieux attentat" qui a fait au moins dix morts à Istanbul, exprimant sa "solidarité" à l'égard de la Turquie et de l'Allemagne, "très durement touchée".

Le cœur touristique d'Istanbul a été frappé mardi par une attaque-suicide attribuée par le gouvernement turc au groupe Etat islamique. L'explosion a tué au moins 8 touristes allemands sur les 10 personnes mortes et fait en outre 15 blessés.

"Le président de la République dénonce l'odieux attentat terroriste perpétré dans le quartier touristique de Sultanahmet, à Istanbul", écrit l'Elysée dans un communiqué. La présidence exprime également "sa compassion et sa solidarité à l'égard de la Turquie et des pays qui ont à déplorer des victimes parmi leurs ressortissants" "Cet acte de violence ignoble doit plus que jamais conforter notre commune détermination à combattre le terrorisme", souligne encore l'Elysée.