DIRECT. L'auteur de l'attentat d'Istanbul est un jihadiste de l'Etat islamique, affirme le Premier ministre turc

La détonation, violente, a été entendue et ressentie à 10h18 locales jusqu'à la place Taksim, à plusieurs kilomètres de distance de Sultanahmet, le quartier visé.

Des policiers sur la scène de l\'attentat-suicide commis sur la place Sultanahmet à Istanbul, en Turquie, le 12 janvier 2016.
Des policiers sur la scène de l'attentat-suicide commis sur la place Sultanahmet à Istanbul, en Turquie, le 12 janvier 2016. (MURAD SEZER / REUTERS)

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

L'attentat-suicide à Istanbul n'a toujours pas été revendiqué. Mais selon le Premier ministre turc, son auteur est un jihadiste du groupe Etat islamique. Cette attaque, menée sur la place Sultanahmet, dans le cœur historique et touristique de la partie européenne d'Istanbul, a fait au moins 10 morts, dont neuf Allemands, et 15 blessés, mardi 12 janvier.

Un kamikaze syrien. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rapidement dénoncé "une attaque terroriste" perpétrée par un "kamikaze", "un étranger" membre du groupe Etat islamique. Les autorités ont identifié l'homme comme un ressortissant syrien né en 1988, selon le porte-parole du gouvernement.

La majorité des victimes sont des Allemands. L'explosion a eu lieu sur l'esplanade entre la basilique Sainte-Sophie et la mosquée Bleue, un site très touristique. Au moins neuf Allemands ont été tués, selon les autorités turques. De son côté, le Quai d'Orsay a ouvert une cellule de crise, avec un numéro : 01 43 17 56 46. 

La Turquie vit depuis plusieurs mois en état d'alerte depuis le double attentat-suicide qui a fait 103 morts le 10 octobre devant la gare centrale d'Ankara. Cette attaque, la plus meurtrière jamais survenue sur le sol turc, a été attribuée par les autorités au groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#ISTANBUL

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ISTANBUL

00h05 : Ce live est maintenant terminé. Retrouvez l'ensemble de ces titres développés sur notre page d'accueil :

• L'adolescent suspecté d'être l'auteur de l'agression d'un enseignant juif à la machette est transféré à Levallois (Hauts-de-Seine) à la sous-direction antiterroriste. Si le Consistoire israélite de Marseille "incite" les juifs de la ville à enlever leur kippa, le grand rabbin de France les invite lui à continuer à la porter.


• L'attentat-suicide a fait au moins dix morts, dont au moins huit Allemands, annonce Angela Merkel. L'auteur de l'attaque serait un jihadiste de l'organisation Etat islamique, selon les autorités turques. "On entre dans une dimension nouvelle", indique à francetv info le chercheur Jean Marcou.



• Le parquet annonce que le marginal suspecté d'être l'auteur de l'incendie de l'église va être hospitalisé en psychiatrie.



• Bordeaux s'est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue après sa victoire 2-0 face à Lorient.

Ce live reprendra dès demain, à 6 heures.

20h57 : Le Premier ministre turc a désigné le coupable de l'attentat en évoquant le groupe Etat islamique. "On entre dans une dimension nouvelle", explique à francetv info Jean Marcou, enseignant-chercheur à Science Po Grenoble, après cette nouvelle attaque terroriste.




(OSMAN ORSAL / REUTERS)

23h57 : Il est 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• L'adolescent suspecté d'être l'auteur de l'agression d'un enseignant juif à la machette est transféré à Levallois (Hauts-de-Seine) à la sous-direction antiterroriste. Si le Consistoire israélite de Marseille "incite" les juifs de la ville à enlever leur kippa, le grand rabbin de France les invite lui à continuer à la porter.

• L'attentat-suicide a fait au moins dix morts. Toutes les victimes sont des ressortissants étrangers. Au moins huit sont des Allemands, annonce Angela Merkel. L'auteur de l'attaque serait un jihadiste de l'organisation Etat islamique, selon les autorités turques.

• L'ancien majordome de la milliardaire et les cinq journalistes sont relaxés dans le procès des écoutes de Liliane Bettencourt.

• Le parquet annonce que le marginal suspecté d'être l'auteur de l'incendie de l'église va être hospitalisé en psychiatrie.

19h16 : Après l'attentat qui a touché le quartier de Sultanahmet à Istanbul, les rues de la plus grande ville turque ont été désertées, comme le montrent ces photos.





(OSMAN ORSAL / REUTERS)

19h17 : Ban Ki-moon condamne l'attentat qui a frappé un quartier touristique d'Istanbul, en Turquie, dénonçant un "crime méprisable". Le secrétaire général de l'ONU souhaite que "les responsables de cette attaque soient traduits en justice rapidement".

18h37 : Je dénonce l'odieux attentat terroriste perpétré aujourd'hui à Istanbul, qui a fait au moins 10 morts et de nombreux blessés.

18h44 : Sur Twitter, François Hollande dénonce "l'odieux attentat" qui a fait au moins dix morts à Istanbul. Un communiqué de l'Elysée exprime par ailleurs la "solidarité" du président à l'égard de la Turquie et de l'Allemagne, "très durement touchées".

18h03 : Il est 18 heures, voici les principaux titres :

• L'adolescent suspecté d'être l'auteur de l'attaque à la machette est transféré à Levallois (Hauts-de-Seine) à la sous-direction antiterroriste. Et au lendemain de l'agression visant un enseignant juif, le Consistoire israélite de Marseille "incite" les juifs de la ville à enlever la kippa "jusqu'à des jours meilleurs".

• L'attentat-suicide a fait au moins dix morts. Toutes les victimes sont des étrangers. Neuf sont des Allemands. L'auteur de l'attaque serait un jihadiste de l'organisation Etat islamique, selon les autorités turques.

• L'ancien majordome de la milliardaire et les cinq journalistes sont relaxés dans le procès des écoutes de Liliane Bettencourt.

• Le parquet annonce que le marginal suspecté d'être l'auteur de l'incendie de l'église va être hospitalisé en psychiatrie.

16h45 : @anoynme : Pour l'instant, nous ignorons si des Français font partie des victimes de l'attentat-suicide, qui a fait au moins dix morts et quinze blessés.

16h44 : Bonjour sait-on s'il y a des victimes françaises parmi les victimes de l'attentat d'Istanbul ?

16h46 : L'attentat-suicide a fait au moins dix morts. Toutes les victimes sont des étrangers. Neuf sont des Allemands. Mais nous ignorons la nationalité de la dernière victime.

16h15 : #Turquie : Nabil Fadli, le kamikaze d'Istanbul, serait un jihadiste syrien de l'#EI, né en Arabie saoudite (#KSA).

16h15 : #Turquie : selon @HDNER le kamikaze d'#Istanbul aurait finalement été identifié comme un Saoudien prénommé Nabil Fadli.

16h18 : L'auteur de l'attentat-suicide serait un jihadiste syrien né en Arabie saoudite. C'est ce que rapporte un chercheur spécialiste des questions islamistes, citant des médias turcs.

16h07 : Vous n'avez pas suivi concernant l'attentat-suicide qui a frappé Istanbul ce matin ? Nous détaillons dans cet article tout ce que l'on sait de cette attaque.




(OZAN KOSE / AFP)

16h00 : @anonyme Non, pour l'instant l'attentat-suicide qui a fait au moins dix morts et quinze blessés n'a pas été revendiqué.

15h59 : L'attentat a-t-il été revendiqué ?

15h57 : Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu affirme que l'auteur de l'attentat-suicide est un jihadiste du groupe Etat islamique.

15h37 : Angela Merkel, la chancelière allemande, a indiqué un peu plus tôt que "les personnes concernées sont membres d'un groupe de voyage organisé". Elle avait donné cette information avant que ne soit communiqué ce bilan des victimes allemandes.

15h35 : Pour l'instant, le bilan de l'attentat-suicide s'élève à au moins dix morts et quinze blessés.

15h35 : D'après un responsable turc, au moins neuf Allemands ont été tués dans l'attentat-suicide.

15h22 : Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a annoncé à la chancelière Angela Merkel que la majorité des victimes de l'attentat sont des Allemands. Mais nous n'avons pas, pour l'instant, davantage de détails.

15h22 : "Il n'y a pas eu de mouvement de panique, la police n'était pas agressive. Je suis marqué par le calme des gens", m'a précisé cet artiste lorrain. "J'ai d'abord cru à une explosion de gaz, ou autre chose, mais pas à un attentat." Il souligne la rapidité des secours et de la police, dans un quartier très touristique.

15h25 : "J'étais au niveau du tram de l'arrêt Sultanahmet. Je ne voyais pas directement l'obélisque Théodose – où s'est produit l'explosion – mais j'étais environ à 800 mètres." Je viens de contacter Cemil, un touriste français qui se rendait à la mosquée Bleue, ce matin. Un vendeur de rue l'a ralenti, pour lui proposer d'acheter un livre. "C'est en raison de son insistance que je n'étais pas à l'endroit de l'explosion."

15h11 : La plupart des victimes sont des Allemands. Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu l'a annoncé à la chancelière Angela Merkel.

14h57 : "Tout le monde a entendu une grande explosion. Elle a été ressentie à 5 ou 6 km de là. Certains collègues l'ont entendue alors qu'ils étaient de l'autre côté du bras du Bosphore. Certaines vitres ont tremblé."

Nos journalistes Julie Rasplus et Anne Brigaudeau ont rassemblé dans cet article des témoignages de personnes présentes à Istanbul (Turquie) au moment de l'explosion qui a fait au moins 10 morts ce matin.




(MURAD SEZER / REUTERS)

14h58 : @anonyme Oui, la photo du quartier de Sultanahmet est bien d'aujourd'hui. Et effectivement, le fait que le commerçant se soit trompé de mois, en écrivant décembre et non janvier, traduit bien la confusion qui devait régner ce matin à Istanbul (Turquie).

14h47 : Vous êtes sûrs que la photo est d'aujourd'hui ? Si oui, ils sont tellement troublés qu'ils se sont trompés de mois.

14h38 : Dans le quartier de Sultanahmet, visé par l'attentat qui a fait au moins dix morts et quinze blessés, de nombreux commerçants ont fermé pour le reste de la journée.



(BULENT KILIC / AFP)

14h32 : "Le terrorisme international montre une nouvelle fois aujourd'hui son visage abject et méprisant pour la vie humaine."

La chancelière allemande s'est exprimée lors d'une conférence de presse à Berlin, précisant qu'elle s'entretiendrait "dans les prochaines heures" avec le chef du gouvernement turc, Ahmet Davutoglu.

14h03 : Il est 14 heures, que retenir de l'actualité en ce début d'après-midi ?

• D'après le gouvernement turc, l'explosion qui a fait au moins dix morts et quinze blessés est un attentat-suicide. Le kamikaze a été identitié : il s'agit d'un Syrien né en 1988.

• La majorité des victimes de l'attentat-suicide sont des étrangers. Les nationalités des victimes ne sont pas connues mais Angela Merkel indique que des Allemands ont probablement été touchés.

• La chambre d'instruction veut faire appel de la suspension de Michel Platini et Sepp Blatter. Elle juge cette mesure insuffisante.

• Un conseiller municipal (Les Républicains) de 73 ans a été retrouvé tué ce matin à son domicile "en grand désordre" à Créteil (Val-de-Marne).

13h54 : Angela Merkel indique que des Allemands sont "probablement" parmi les victimes de l'attentat-suicide qui a fait au moins dix morts et quinze blessés.

13h45 : Si le vice-Premier ministre turc Numan Kurtulmus affirme que la majeure partie des dix personnes tuées lors de l'attentat sont des étrangers, il n'a pas encore donné de détails sur leur nationalité.

13h26 : Le gouvernement turc indique qu'il s'agit bien d'un attentat-suicide. Et que le kamikaze a été identifié : il s'agit d'un Syrien né en 1988.

13h23 : Le gouvernement turc annonce que la majorité des victimes de l'attentat sont des étrangers.

13h24 : Paris recommande aux ressortissants français d'éviter le quartier touristique de Sultanahmet, près de Sainte-Sophie et de la mosquée Bleue, à Istanbul. Les conseils du Quai d'Orsay aux voyageurs partant en Turquie ont été mis à jour. Ils sont à lire par ici.

13h11 : #Istanbul Nous avons contacté les 315 personnes inscrites sur Ariane pour s'assurer qu'elles vont bien et passer consigne de vigilance

13h11 : Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères indique que le Quai d'Orsay a contacté les personnes qui se sont signalées comme étant en Turquie, via la liste Ariane.

12h59 : Manuel Valls se montre prudent sur le bilan de l'attentat et ne peut indiquer si des Français font partie des victimes.

13h00 : Manuel Valls exprime "[s]a solidarité avec les victimes, leurs proches et la Turquie". "Cette menace, nous l'avons connue. Elle peut être de différents ordres", poursuit-il.

12h53 : "Je condamne l'attentat terroriste à Istanbul, qui, pense-t-on, est l'œuvre d'un kamikaze venu de Syrie."

Voici les mots prononcés par le dirigeant turc, il y a quelques minutes, dans un discours retransmis à la télévision.

13h08 : Pour y voir plus clair, j'ai situé sur une carte le site touristique touché par l'explosion qui a fait au moins dix morts et quinze blessés.

12h41 : Le Quai d'Orsay a ouvert une cellule de crise si vous êtes inquiets pour des proches présents à Istanbul. Le numéro est celui-ci : 01 43 17 56 46

12h32 : Le président Erdogan tient un discours en ce moment même. Il indique que la personne qui a perpétré l'attentat serait un "kamikaze probablement d'origine syrienne".

12h30 : The Latest on Istanbul blast: 6 Germans, 1 Norwegian and 1 Peruvian reportedly injured: https://t.co/HOatMqGlND

12h30 : D'après l'agence américaine Associated Press, il y a parmi les blessés 6 Allemands, un Norvégien et un Péruvien.

12h21 : L'Allemagne appelle ses ressortissants à éviter les sites touristiques à Istanbul. "Il est recommandé avec insistance aux voyageurs se trouvant à Istanbul d'éviter provisoirement les lieux de rassemblement, notamment sur la place publique et aux abords d'attractions touristiques", écrit le ministère allemand des Affaires étrangères.

12h04 : Que faut-il retenir de l'actualité à la mi-journée ?

Une puissante explosion survenue dans le quartier touristique de Sultanahmet, à Istanbul (Turquie), a fait au moins 10 morts et 15 blessés. Elle s'est produite près de la basilique Sainte-Sophie et de la mosquée Bleue, les sites les plus visités de la mégalopole.

Un conseiller municipal (Les Républicains) de 73 ans a été retrouvé tué ce matin à son domicile "en grand désordre" à Créteil (Val-de-Marne).

L'enquête sur l'incendie de l'église de Fontainebleau (Seine-et-Marne) progresse. Un sans-abri a été placé en garde à vue.

• Les demandes d'asile en France ont fortement augmenté l'année dernière. En 2015, l'Office français de protection des réfugiés et apatrides a enregistré 79 130 demandes d'asile, soit une augmentation de 22% par rapport à l'année 2014.

12h01 : Une vidéo amateur, filmée d'un immeuble aux abords de la place Sultanahmet à Istanbul, montre les ambulances arriver sur les lieux de l'explosion. On entend les sirènes.

(APTN)

11h55 : Première analyse aussi de la journaliste Guldenay Sonumut, qui s'étonne du lieu touché à Istanbul. "Il y a beaucoup de policiers ici, à pied, en civil, en patrouille sur cette place. Et ce n'est pas forcément l'endroit où il y a le plus de monde à Istanbul. Mais c'est un symbole touristique. S'ils veulent faire peur, là, c'est bon."

11h53 : La censure imposée sur l'info relative à l'attaque de #Sultanahmet a été ordonnée par le cabinet du 1e ministre.

11h53 : Attaque de #Sultanahmet. La justice turque censure l'info "pour des raisons de sécurité et pour éviter un impact négatif sur l'opinion".

11h53 : Attaque terroriste de #Sultanahmet à Istanbul. Au moins 3 touristes allemands blessés et soignés à l'hôpital de Haseki.

11h52 : Parmi les victimes de l'explosion, la plupart seraient des touristes allemands. Un humanitaire donne un premier bilan chiffré, mais aucune annonce officielle n'a encore été faite. Cet humanitaire signale aussi la censure à laquelle les médias turcs sont confrontés.

11h47 : L'Allemagne appelle ses ressortissants à éviter les sites touristiques à Istanbul.

11h23 : Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu convoque une réunion de crise à Ankara, la capitale du pays.

11h19 : "Tout le monde a entendu une grande explosion. Elle s'est ressentie à 5-6 km de là. Certains collègues l'ont entendue alors qu'ils étaient de l'autre côté du bras du Bosphore. Certaines vitres ont tremblé."

Contactée par francetv info, Guldenay Sonumut indique que la déflagration a été très violente, tout à l'heure, à Istanbul (Turquie).

11h18 : L'explosion s'est produite du côté de la Mosquée bleue, "là où il y a l'obélisque", précise la journaliste contactée par francetv info.

11h18 : Quelques informations en provenance de la place Sultanahmet, où a eu lieu l'explosion en Turquie. Contactée par mes soins, Guldenay, une journaliste sur place, décrit l'ambiance : "Tout le quartier est maintenant fermé à la circulation. La police scientifique est sur place. Les forces de l'ordre ont repoussé la foule assez loin. Les journalistes sont les plus proches du cordon", raconte-t-elle au téléphone.

11h18 : Voici de nouvelles images de l'intervention des pompiers, en train d'évacuer les corps des victimes de la place Sultanahmet à Istanbul, où il y a eu une explosion ce matin.

(APTN)

10h55 : Voici une vue de haut de la place Sultanahmet, à Istanbul, où secours et forces de l'ordre sont déployés.

Les ambulances ont convergé vers l'esplanade Sultanahmet, à Istanbul, après une explosion qui a fait plusieurs morts, mardi 12 janvier 2016. 

10h47 : La raison de l'explosion est en cours d'étude, mais les autorités turques soupçonnent d'ores et déjà un acte "terroriste".

10h40 : Des ambulances sont arrivées sur la place Sultanahmet à Istanbul, où a eu lieu l'explosion. La place est proche de la mosquée bleue et de la basilique sainte-Sophie. La police a bouclé les lieux.

(APTN)

10h36 : Au moins 10 personnes sont mortes et 15 sont blessées dans l'explosion sur un site touristique à Istanbul, selon un bilan officiel.

10h27 : Sultanahmet'te patlama! Canlı bomba olduğu değerlendirilen saldırıda en az 8 kişi öldü https://t.co/Iz80xK3m8T

10h27 : Une chaîne de télévision turque avance un bilan d'au moins huit morts dans l'explosion place Sultanahmet.

10h07 : Voici l'endroit où l'explosion a retenti. Plusieurs personnes sont mortes, d'autres blessées, selon les chaînes de télé turques citées par Reuters.

10h02 : Sur cette vidéo réalisée par un passant, on voit et on entend les sirènes des ambulances qui interviennent.

09h54 : Sultanahmet Meydanı'ndaki patlamada olay yerinden ilk görüntüler https://t.co/74A4IV303l

09h54 : Sultanahmet Meydanı'ndaki patlamada ölü ve yaralıların olduğu bildiriliyor https://t.co/74A4IV303l

09h56 : De nombreuses ambulances et d'importants effectifs de police sont rapidement arrivés sur place, selon les images diffusées par les chaînes d'information et médias turcs.

09h55 : On ignore pour l'instant la cause de l'explosion, sur cette vaste esplanade située entre la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue. La police turque a bouclé le quartier historique, a constaté un journaliste de Reuters.

09h55 : Une explosion retentit sur la place Sultanahmet, située dans le quartier historique et touristique de la partie européenne d'Istanbul, et fait des victimes.