Tunisie : tourisme en berne après les attaques terroristes

Suite aux attaques terroristes, les réservations pour la saison tardent à venir à Djerba.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

En Tunisie, cinq jours après la nouvelle attaque terroriste à Ben Guerdane, qui a fait plus de 50 victimes, la sécurité reste la principale préoccupation des autorités. Sur les plages de Djerba, des vigiles scrutent l'horizon et surveillent les bateaux, les promeneurs. Mais les transats restent vides. Après les attentats de 2015 qui ont visé des touristes, la destination ne fait plus recette.

Redonner confiance aux clients

Première mesure depuis la nouvelle attaque : le renforcement des points de contrôles. À l'entrée des hôtels, chaque voiture est strictement contrôlée. À l'intérieur, des caméras de surveillance sont installées. La priorité des hôteliers : redonner confiance aux clients. Les réservations pour la saison tardent à venir. "Nous comptons beaucoup sur les clients français principalement puisque les Anglais et les Belges ne vont pas venir cette année", explique Tarak Bouattour, gérant d'un hôtel. Cet hiver, exceptionnellement, près de 40 hôtels ont fermé leurs portes, faute de fréquentation.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police touristique à Sousse (Tunisie), le 3 juillet 2015.
La police touristique à Sousse (Tunisie), le 3 juillet 2015. (FETHI BELAID / AFP)