Tunisie : au moins 50 morts dans un attentat terroriste

La Tunisie une nouvelle fois ciblée par un attentat. Une attaque coordonnée a ciblé une caserne de l'armée, un poste de police et un poste de la garde nationale à Ben Gerdane à quelques kilomètres de la frontière libyenne.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Les tirs ont réveillé les habitants en sursaut avant la levée du jour. Un groupe de jihadistes vient de lancer des attaques simultanées contre une caserne de l'armée, un poste de police et de gendarmerie dans cette région sensible frontalière avec la Libye. Les militaires vont mettre plusieurs heures avant de reprendre le contrôle de la situation.

Une attaque sans précédent, coordonnée

Au sol, les corps criblés de balles des assaillants, plus d'une trentaine. "Il s'agit d'une attaque sans précédent, coordonnée, elle avait peut-être pour but de contrôler cette région et de proclamer un État terroriste", explique Béji Caïd Essebsi, Président de la Tunisie. Les soldats ont renforcé les patrouilles dans les rues. Un couvre-feu a été instauré et tous les postes-frontières avec la Libye ont été fermés. Le pays abrite de nombreux Tunisiens affilés au groupe Etat islamique. À leur tête Noureddine Chouchane, commanditaire des attentats du Bardo et de Sousse. Il aurait été tué récemment dans un bombardement américain. Les attaques d'aujourd'hui pourraient être une vengeance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les forces de sécurité lancent un assaut après l'attaque jihadiste sur la ville de Ben Guerdane, près de la frontière tunisienne, le 7 mars 2016.
Les forces de sécurité lancent un assaut après l'attaque jihadiste sur la ville de Ben Guerdane, près de la frontière tunisienne, le 7 mars 2016. (TASNIM NASRI / ANADOLU AGENCY/ AFP)