Y a-t-il un lien entre les attaques à Tunis et en France ?

Les enquêteurs français s'interrogent sur une éventuelle relation entre l'attentat au musée du Bardo et les attaques à Paris début janvier 2015. Décryptage avec Dominique Derda.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Boubaker el-Hakim est le nom de l'homme que les enquêteurs français suspectent d'être lié aux attentats terroristes de Paris en janvier 2015 mais aussi de Tunis ce mercredi 18 mars.
Avec les frères Kouachi, auteurs des attentats de Charlie Hebdo, ce Franco-Tunisien faisait partie de la filière dite "des Buttes-Chaumont". "D'après les services de renseignement, il est même un de leurs maîtres à penser. C'est ce même homme qui, à sa sortie de prison en 2011, deviendra l'ennemi public n° 1 de Tunisie et qui revendiquera les assassinats de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, des anti-islamistes", détaille Dominique Derda sur le plateau du 20 Heures.

Les anciens d'Al-Qaïda

Boubaker el-Hakim agirait aujourd'hui sous les ordres d'Abou Bakr Al-Baghdadi, le chef du groupe terroriste État islamique, "qui voit désormais se réunir sous sa bannière tous les mouvements jihadistes qui avaient auparavant fait allégeance à Al-Qaïda", complète le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des forces de sécurité tunisiennes devant le musée du Bardo, dans la banlieue de Tunis (Tunisie), le 19 mars 2015.
Des forces de sécurité tunisiennes devant le musée du Bardo, dans la banlieue de Tunis (Tunisie), le 19 mars 2015. (FETHI BELAID / AFP)