Trois membres présumés d'Al-Qaïda arrêtés en Espagne

Deux Tchétchènes et un Turc ont été arrêtés en possession d'explosifs et de poison dans la région de Cadix. La police les soupçonne d'avoir voulu préparer une action terroriste en Espagne. Le ministre de l'Intérieur parle de "l'une des plus importantes" enquêtes menées contre le réseau islamiste au niveau international.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

  "Il y a des indices clairs que les hommes arrêtés pouvaient être en train
de préparer des attentats en Espagne et/ou à l'étranger
", a affirmé le
ministre, Jorge Fernandez Diaz, lors d'une conférence de presse.

Il a indiqué que "du matériel explosif ", en quantité suffisante pour "détruire un autobus ", avait été découvert dans un appartement de La Linea de Concepcion, une ville d'Andalousie, dans le sud du pays. Deux des suspects, originaires d'ex-républiques soviétiques, seraient "des membres d'Al-Qaïda, des personnes extrêmement dangereuses ". Et il précise que l'un d'eux "est une personne très importante dans la structure d'Al-Qaïda au niveau international ". Le  troisième homme serait un logisticien de nationalité turque.

Le dossier a été confié à un juge de l'Audience nationale, le tribunal
madrilène compétent en matière d'affaires terroristes.

 De précédentes arrestations de militants islamistes radicaux ont eu lieu ces dernières années en Espagne. Selon les médias, c'est la première fois que des extrémistes sont arrêtés dans le pays en possession d'explosifs.