VIDEO. "Nous allons redéfinir l’opération Sentinelle de manière à la rendre plus mobile", annonce Gérard Collomb

Le ministre de l'Intérieur était l'invité de BFMTV, mardi 22 août. 

BFMTV
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Changement de cap pour le dispositif Sentinelle, qui assure la sécurisation des lieux publics. "Nous allons redéfinir le dispositif de manière à le rendre plus mobile. C'est-à-dire qu'on n'ait pas simplement un dispositif de 7 000 personnes (...) qui soient sur des postes fixes mais peut-être 3 500 dans des postes définis et 3 500 dans des postes plus souples de manière à pouvoir garantir par exemple la Braderie de Lille", a déclaré sur BFMTV le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, mardi 22 août.

"Ce sera l'objet du prochain conseil de défense"

"Je crois que ce sera l'objet du prochain conseil de défense", a-t-il ajouté, précisant qu'il était programmé le 30 août. Plusieurs militaires de l'opération Sentinelle ont été pris pour cibles ces derniers mois, notamment une patrouille attaquée à la voiture bélier le 9 août dernier à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Gérard Collomb a précisé que sur les 10 000 postes de policiers et gendarmes créés sur l'ensemble du quinquennat, promesse électorale d'Emmanuel Macron, il y en aurait entre 2 500 et 3 000 l'année prochaine puis à nouveau en 2019.

Gérard Collomb à la sortie du Conseil des ministres, le 28 juillet 2017.
Gérard Collomb à la sortie du Conseil des ministres, le 28 juillet 2017. (MAXPPP)