Complément d'enquête, France 2

VIDEO. "Complément d'enquête". Les ratés de la "déradic"

Experts autoproclamés et surmédiatisés, gabegie publique… La déradicalisation à la française serait-elle un fiasco, comme le dénonce un rapport d’enquête ? "Complément d'enquête" se penche sur les dispositifs mis en place par le gouvernement français pour lutter contre la radicalisation.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Experts autoproclamés, surmédiatisés, gabegie publique… La déradicalisation serait-elle un fiasco, comme le dénonce un rapport d’enquête de deux sénatrices ? Ses cibles principales, ce sont Sonia Imloul et Dounia Bouzar, deux icônes de la lutte anti-jihad tombées en disgrâce.

La première a été condamnée pour détournement de fonds publics après avoir touché 60 000 euros de l’Etat, la deuxième a claqué la porte du ministère de l’Intérieur début 2016. Pourquoi le gouvernement leur a-t-il fait confiance ? Y a-t-il eu précipitation après les attentats de Paris ?

Amateurisme, voire escroquerie

En Indre-et-Loire, un centre destiné à accueillir des jeunes radicalisés fonctionne… à vide ! Entre amateurisme et escroquerie, "Complément d’enquête" explore la déradicalisation à la française : un chantier ultrasensible dans lequel l’Etat patauge depuis deux ans. 

Une enquête de Julien Daguerre, Raphaële Schapira et Florian Le Moal, diffusé dans "Complément d'enquête" le 6 avril 2017.

Déradicalisation
Déradicalisation (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)