VIDEO. Cazeneuve souhaite couper les vidéos de propagande pro-jihad sur internet

Le ministre de l'Intérieur a par ailleurs annoncé la mise en service du numéro vert destiné aux familles dont les enfants pourraient partir faire le jihad.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Bernard Cazeneuve a annoncé, mercredi 30 avril sur France 2, que le numéro vert prévu dans le cadre de son plan de lutte contre les filières jihadistes était désormais activé. Le ministre de l'Intérieur a rappelé que son objectif est "qu'un dispositif soit mobilisé" pour "éviter qu'un départ se produise quand des familles sentent" qu'un de leurs proches est "en train de basculer". Le numéro vert est le 0 800 005 696. 

Le locataire de la place Beauvau a présenté mercredi 23 avril, en Conseil des ministres, les grandes lignes d'un plan de lutte contre les filières jihadistes vers la Syrie, comprenant, en plus du numéro vert, la privation de passeport pour les jihadistes ou la création d'un dispositif de réinsertion individualisée.

Couper les images de propagande sur internet

Bernard Cazeneuve doit aussi se rendre dans l'après-midi à Londres pour y rencontrer ses homologues britannique, belge et allemand et préparer une "grande réunion" avec "la plupart des pays occidentaux" qui doit se tenir le 8 mai à Bruxelles. L'objectif de cette réunion est de "faire en sorte que les images, les vidéos, les instruments de propagande qui sont diffusés sur internet et qui parviennent à endoctriner un très grand nombre de ressortissants de nos pays soient coupés".

Quelque 500 Français seraient partis en Syrie pour combattre aux côtés de groupes jihadistes depuis le début du conflit, selon les estimations du chef de la diplomatie française, Laurent Fabius.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lors de questions au gouvernement à l'Assemblée, le 29 avril 2014.
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lors de questions au gouvernement à l'Assemblée, le 29 avril 2014. (ERIC FEFERBERG / AFP)