19h le dimanche, France 2

VIDEO. "19h le dimanche". Aude, en première ligne pour porter secours aux victimes de Daech en Irak

Avant de quitter la France pour l’Irak, Aude a suivi une formation de trois mois aux soins d’urgences en milieu hostile. La Française de 39 ans est sur la ligne de front avec l’armée irakienne, au contact de l’organisation Etat islamique. Pour porter assistance aux populations… Extrait du magazine "19h le dimanche" du 8 octobre.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aude, 39 ans, est une Française arrivée à Mossoul (Irak) en novembre 2016, comme volontaire pour SOS Chrétiens d’Orient. Il y a quatre mois, elle quitte l’association humanitaire pour rejoindre, à ses risques et périls, l’équipe médicale de l’armée irakienne qui intervient en première ligne contre Daech. Ce jour-là, elle veut aller chercher, au milieu des décombres, un homme blessé à la jambe qui ne peut plus marcher.

"Aude, fais attention, il y a un sniper dans la rue", avertit un militaire sous la protection duquel elle se trouve. "Les gars, arrêtez d’avoir peur de tout", leur dit-elle en portant déjà son brancard orange sous le bras. Un tir se fait entendre. "Dans la maison de cet homme, il y a un jihadiste, un gars de Daech", insiste le militaire irakien qui interdit aux caméras de "19h le dimanche" (Facebook, Twitter, #19hLDd'aller plus loin.

"On n’est pas là pour jouer les héros stupides"

Le groupe s’élance avec Aude pour porter secours à l'homme qui est ramené en lieu sûr. A-t-elle envie d’y aller, même avec le danger ? "Oui, mais je n’irai jamais sans soldats, répond-elle. Je ne vais jamais à l’encontre de ce qu’ils me disent, même si parfois j’aimerais qu’ils viennent. Ils connaissent le terrain et ils portent les armes. On n’est pas là pour jouer les héros stupides."

L’ancienne joueuse de football professionnelle aux Etats-Unis, qui est depuis huit mois dans la 9e division de l’armée irakienne, ne veut pas s'opposer à sa brigade pour les décisions à prendre sur le terrain. Avant de quitter la France, Aude a suivi pendant trois mois une formation aux soins d’urgences en milieu hostile.

Avant de quitter la France pour l’Irak, Aude a suivi une formation de trois mois aux soins d’urgences en milieu hostile. La Française de 39 ans est sur la ligne de front avec l’armée irakienne, au contact de l’organisation Etat islamique.
Avant de quitter la France pour l’Irak, Aude a suivi une formation de trois mois aux soins d’urgences en milieu hostile. La Française de 39 ans est sur la ligne de front avec l’armée irakienne, au contact de l’organisation Etat islamique. (FRANCE 2)